Le Comité

Qu’es aquò ?

lecomitéLe mercredi 5 mars 2008, la 2deuche, en un concert gratuit et une salle bien remplie, recevait un nouveau groupe Auvergnat qui fera, c’est sûr, parler de lui au moins dans tout l’hexagone : Le Comité.
Ce nouveau groupe est né de la fusion artistique de deux groupes bien connus (et reconnus) de la scène régionale : Joglar’verne ( Arnaud Chèze, Jean-Marc Monchalin, Mehdi Boragno et François Blanc) & La Fabrique (François Breugnot, Laurent Cavalié et Cyril Roche).
François Breugnot pour La Fabrique et Jean-Marc Monchalin pour Joglar ont bien voulu répondre à quelques unes de nos curiosités.

La région Auvergne présente l’avantage que tout le monde se connaît…vous ne pouvez pas faire exception à la règle, pour autant qu’est-ce qu’y vous a amené à travailler ensemble ? D’où vient l’idée ?

Jean-Marc Monchalin : Je connaissais La Fabrique, on se disait bonjour-bonsoir, j’aime beaucoup ce qu’ils font, mais j’avais jamais vraiment imaginé faire quelque chose avec eux ! François, lui, y avait pensé!…

François Breugnot : En effet, sans savoir quand ni comment. J’aime bien comme ils sont sur scène, j’aime bien leur ingénuité dans leur entreprise de recyclage ragga/reggae/chansons bitores. Comme nous ils ont été élevés avec The Police et Bob Marley mais aussi avec les chansons du pays et comme nous ils l’assument. Cette mutation de l’expression populaire vers les musiques dites actuelles Joglar et La Fabrique l’ont en commun, dans un style différent mais dans une démarche semblable. Finalement nous ne sommes pas si éloignés ! Ce qui nous rapproche aussi c’est la langue: l’occitan et le fait d’être dans la même agence artistique Sirventes. L’idée d’un travail en commun était aussi dans l’esprit de Bernard Giacomo et Joel Mespoulède responsables de cette agence. Ensemble, nous avons eu des discussions et des questionnements : est-ce la bonne période pour un tel projet ? Y a t il une attente du public?…

Une fois la décision prise, comment avez vous travaillé ?

Jean-Marc Monchalin : Nous avons initié la mise en commun à partir de chansons de Joglar : las Julietas, Agachar lo monde et un collectage du Bouillet : la montagnarde de St Sauves. En fait, ce qui est toujours essentiel dans nos choix c’est le plaisir. Les trois chanteurs, nous faisons des essais, du « machage » de mots et si nous y trouvons du plaisir, on garde.
Nous avons commencé le travail par petits groupes en novembre 2006 puis nous avons fait 6 cessions de 2 à 3 jours de travail tous ensemble.

François Breugnot : Chaque fois nous avons enregistré nos divers essais pour avoir une trace et pouvoir les ré-écouter entre chaque séance. Cette méthode de travail a été très efficace elle nous a permis de bien avancer. J’avais imaginé à quoi pourrait ressembler ce nouveau groupe …c’est très différent de mes projections et c’est tant mieux ! La révélation c’est que c’est un groupe de chants, de chants bilingues faits de contrastes qui touchent à la mélodie, au rythme, au flow…Pour nous tous c’est une nouvelle aventure musicale pour laquelle nous devons sortir de ce que nous connaissons et maîtrisons : je ne fais pas la même chose au violon, Jean-Marc est plus dans la mélodie, Arnaud plus au tambourin, le couple basse/batterie découvre un nouveau langage qui les intéresse…

Ca parle de quoi Le Comité?

Jean-Marc Monchalin :
De tout, de la vie, d’amour de façon plus ou moins romantique (Roseta, Suzon, Juliette), d’exploitation (Pecais), de marginaux (Agachar lo monde), de questions existentielles : comment faire une chanson ? qui a donné le titre Comment faire ! à l’album qui paraîtra le 1er mai 2008…

Pourquoi ce nom ?

François Breugnot : Le Comité parce que dans ce mot il y a un sens collectif, parce qu’un comité ça prend des décisions, parce qu’un comité ça propose souvent des fêtes…

Le Comité c’est

  • François Blanc : basse
  • Mehdi Boragno : batterie
  • François Breugnot : violon, mandoline, saxophone soprano
  • Laurent Cavalié : Chant, bendir, triangle
  • Arnaud Chèze : Chant, tambourin, zaboumba
  • Jean-Marc Monchalin: Chant, tambourin
  • Cyril Roche : accordéons, synthétiseurs, théremine, stylophone

Suivez l’actualité du Comité : http://www.myspace.com/lecomite7

Où trouver le disque ? : Auvergne diffusion

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *