Notions d’interprétation dans le chant traditionnel en Haute Auvergne

ChanteurRien, ou presque rien, n’a été écrit jusqu’à présent sur le chant traditionnel. Sur la chanson, oui, mais pas sur le chant, c’est-à-dire sur la relation du chanteur avec sa chanson, sur l’interprétation.

Ce document est issu d’un mémoire de DEM. L’auteur y propose l’établissement et le traitement de critères permettant d’apprécier, autrement que de pure manière suggestive et intuitive, ce qui a trait à l’interprétation d’une chanson à travers des exemples pris en Haute-Auvergne. A partir de relevés précis (présentés de manière exhaustive dans les annexes) on tente de montrer à quoi tient l’interprétation personnelle du chanteur face aux styles, aux codes et autres « obligations » collectives :

« Quelque soit l’aire culturelle, les chanteurs de tradition ont a priori des manières de chanter qui paraissent analogues, en tout cas toujours aussi directes et émouvantes. Ceci dit, en revenant sur les collectages auvergnats, il me semble mieux saisir après coup sans pouvoir toutefois les identifier les particularismes du territoire, et avec eux l’originalité de chaque interprète. Ce mémoire est l’occasion de mettre à jour toutes ces impressions diffuses et de tenter d’isoler des faits, des constantes, de mettre des mots et des exemples précis sur ces intuitions ».

Téléchargez le document en cliquant sur le lien suivant :

NOTIONS D’INTERPRÉTATION dans le chant traditionnel en Haute Auvergne

Téléchargez les annexes 2 à 40 en cliquant sur le lien suivant :

Annexes

Nécessite winrar ou winzip pour décompresser les annexes

Pour marque-pages : Permaliens.

Un Commentaire

  1. Bravo à Eric DESGRUGILLERS pour ce texte que je ne connaissais pas et qui est un excellent travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *