« Et la bourrée ? Borréia ! » – Attention travaux ! Spectacles en chantier

Programmation

- 10h30-12h – École de musique (Jardin du Moulinassou) : Atelier « La Bourrée en chants et en rythmes » animé par Jean-Marc Delaunay. Atelier ouvert à tous (à partir de 10 ans) réalisé en partenariat avec l’École Intercommunale de Musique et de Danse de St-Yrieix la Perche. Entrée libre.Intercommunale de Musique et de Danse de St-Yrieix la Perche).

Jean-Marc Delaunay est un musicien, multiinstrumentiste et enseignant-chercheur qui se passionne pour les musiques traditionnelles d’Auvergne et du Limousin. Ces travaux ont notamment abouti à la réalisation de recueils de partitions sur les répertoires des violoneux de l’Artense et de Léon Peyrat (St-Salvadour) ainsi qu’à l’élaboration d’une méthode d’apprentissage dynamique et ouverte des musiques traditionnelles. Jean-Marc Delaunay est depuis longtemps passionné par la richesse sonore des musiques traditionnelles du monde entier. Sa pratique musicale est, depuis 1990, principalement centrée sur les traditions populaires du Limousin et d’Auvergne et notamment sur la musique des violoneux. Une approche multiforme de ce patrimoine lui fait ressentir toutes les relations possibles avec les musiques d’autres peuples du monde. Il œuvre à développer le potentiel de cette musique dans les domaines de la modalité.

- 14h-16h – Espace Ferraud (Av du Dr Lemoyne) : Atelier autour de la bourrée animé par Christian Frappa. Atelier ouvert à tous les publics. Entrée libre dans la limite desplaces disponibles.

Christian Frappa est issu d’une famille de danseurs de bourrées, ce qui lui permet d’encadrer avec justesse des cours réguliers et des stages depuis plus de dix ans. Élaborant une réflexion sur sa pratique de la danse en Haute Auvergne et sur la façon de l’enseigner, il aboutit à des formes épurées afin de cibler l’essentiel : le mouvement, la gestion de l’espace, la communication entre les danseurs et la relation musicien danseur.
Contenu de stage : Sur un support pédagogique autour de la bourrée à 3 temps, Christian proposera de retrouver les bases et de travailler l’équilibre, le déséquilibre, les ornementations et l’expression individuelle, de repérer les différentes phrases musicales, tout en restant à l’écoute des partenaires danseurs comme musiciens. Tout niveau.

- 16h30-17h30 – Hall d’entrée du Centre Culturel Jean-Pierre Fabrègue : « Petites histoires imprévues ou imprévisibles de la bourrée » par Olivier Durif, (CRMTL) et autres.

- 18h – Salle de spectacle du Centre culturel Jean-Pierre Fabrègue : « Et la bourrée ? Borréia ! » – Attention travaux ! Spectacles en chantier.
Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Ils dansent le flamenco, le contemporain, le hip-hop, la house, la bourrée.
Elle chante des chansons réalistes, du blues…
Il aime faire feu de tout bruit, de toutes musiques, le jazz-rock et un peu le hard-rock.
Il vit la vielle à roue, la danse, la musique traditionnelle limousine depuis l’enfance.
Ils aiment faire se frotter les univers.
Ils inventent des “bourrée-contemporaines”, des “scottish-house”, des “mazurka-buleria”, des “sautières-bogaloo”…
Ils cherchent le “duende”, l’esprit de la maison qui dérange les esprits, à travers les danses de fêtes, de joutes, de “battles” pacifiques.
Ils invoquent avec humour les images, les voix, les sons, du dedans, du dehors, voix de collectage, frappes de danse, body drumming, castagnettes, samples, vielle à roue, cornemuse, bruits de cailloux, de criquets et de vent…
Esprit de la bourrée ? Où es-tu ?

• Luce Cathala : conception du projet, mise en espace – Aubusson – Guéret • Emmanuel Monnet : musicien-danseur (vielle à roue, cornemuse) – Bussière Dunoise – Montluçon • Ben Lefèvre : Générateur de sons – Faux la Montagne • Stella Cohen-Hadria : comédienne, chanteuse, danseuse – Aubusson – Paris • Mathieu Le Moine : danseur (hip-hop) – St Sulpice Le Guéretois – Limoges – Clermont-Ferrand • Camille Reverdiau : danseuse (flamenco – danse contemporaine) – Aubusson – Montpellier. >>>

« Quatuor pour deux violons et deux Joueurs, avec farces, attrape-archets et ricochets sur le plancher. »
Deux violons qui se croisent, se découvrent, se confondent, s’écoutent et se répondent. Deux corps qui jouent à traverser le miroir, reflets l’un de l’autre, gémeaux malicieux. Bientôt les âmes des deux violons prennent corps, hoquettent, découvrent l’autre et trouvent ensemble une danse.
Quatre bras, quatre jambes et deux archets dans ce petit bal où chante une musique pleine d’un monde que les corps explorent par touches, par images, par danses porteuses d’histoires naissantes qui surgissent comme des rencontres. Les vies cachées dans les violons s’emparent peu à peu des musiciens, et l’on ne sait plus qui est instrumentiste et qui est instrument. Deux violonistes-danseurs, un peu clowns, un peu pantins, pour le plaisir de croiser les archets.

• Virginie Basset et Gabriel Lenoir (violons, danse) avec le regard de Florence Bernard.

Destins provisoires
« Bal existentiel de musique intemporelle »
Être ou ne pas naître en Limousin aujourd’hui et fabriquer autant qu’assumer une, (des) identité(s) presque…
mais – en fait –pas tout à fait…
enfin si…
en tout cas, peut-être !
Et si la bourrée, esperanto chorégraphique des bals du vieux Massif Central, menacée et sauvée du bout des doigts, des pieds et des entrailles de tout ce que ce pays se souvient, n’était là que pour nous inciter à lui marcher dessus pour voir comme on est différent dans notre ressemblance aujourd’hui…
et puis danser, chanter, surdanser, souschanter, maugréer et battre le plancher, entonner, déconner, étourdir l’angoisse et battre la campagne, vivre aujourd’hui ici de çà et de là.

• Le Bal à la Voix : avec Thibault Chaumeil (Chant – Clarinette), Clément Delperié (chant), Adrien Dournel (chant – batterie), Eva Durif (chant), Gabriel Durif (chant), Marion Lherbeil (chant), Laure Nonique-Desvergnes (chant), Sylvestre Nonique-Desvergnes (trompette/machines). • Danse : Mathilde Rader, Aurore Robuchon, Cybille Soulier. >>>

– 19h30 – Hall d’entrée du Centre Culturel Jean-Pierre Fabrègue : Croustou.

Renseignement

Tél. CRMTL 05 55 27 93 48 – Tél Centre Culturel de St-Yrieix la Perche Tél 05 55 08 88 77.

Dossier de presse

Pour télécharger le dossier de presse, cliquer ici.

Pour marque-pages : Permaliens.

2 Commentaires

  1. Hey sympa mais…y aura-t-il d’autres occasions de voir ces créations plus tard ailleurs ? Ou bien des diffusions électroniques à défaut !? Eh oui pas évident le mercredi pour certains ! A bientôt merci !

  2. Oui bien entendu, s’agissant ici d’une « avant première » des spectacles, vous aurez l’occasion de les voir très prochainement ! Les dates seront annoncées dans notre agenda.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *