La Nuit des Musiques Traditionnelles en Bourbonnais

Rassemblement amical et convivial visant à illustrer le patrimoine musical du Centre France, la 20ème édition de La Nuit des Musiques Traditionnelles en Bourbonnais se déroulera samedi 15 octobre à Avermes (03).

Les organisateurs de la Nuit des Musiques Traditionnelles en Bourbonnais invitent le public à un apéritif concert, un concert puis un bal animés par un large panel d’artistes, aux propositions diverses, interprétant une musique traditionnelle bien ancrée dans le présent. On dénote dans leur démarche une réelle volonté d’ouverture avec la programmation de chanteurs et de musiciens aux influences variées et dont l’expression, souvent proche du patrimoine musical du Bourbonnais, oscille toujours entre collectage et composition, tradition et novation.

 

Apéritif concert

La manifestation débutera avec l’Assemblée générale du Centre départemental de musiques et danses traditionnelles de l’Allier. Ensuite, place aux festivités avec, pour commencer, un apéritif concert mettant à l’honneur les lieux de formation, écoles de musique et associations de l’Allier. Dans un souci de cohérence et avec la volonté d’impliquer l’ensemble des générations dans la pratique et la transmission des musiques traditionnelles, enfants et adultes, jeunes et moins jeunes, monteront sur scène pour animer ce temps fort et faire la démonstration de leur talent.

 

Concert  « Le soleil attendra », carte blanche à Yannick Guilloux

S’ensuivra le concert pour lequel, chaque année, les organisateurs donnent carte blanche à un artiste lui offrant ainsi la possibilité de monter un projet, proposer une création originale et présenter au public des compositions inédites. Il s’agit aussi souvent d’une occasion de valoriser le chant traditionnel et son renouvellement.

Pour cette édition, Yannick Guilloux, faisant le lien entre Berry et Bourbonnais, sera maître à bord. Accompagnée de deux acolytes de talent, Gilles Chabenat à la vielle et Yannick Hardoin à la basse et aux claviers, elle interprètera des compositions personnelles lors du concert intitulé « Le soleil attendra ».

Yannick Guilloux & Gilles Chabena

Originaire du Berry, Yannick Guilloux s’initie au chant traditionnel, avec Les Thiaulins de Lignières. Elle y rencontre Andrée Duffault, chanteuse traditionnelle au répertoire étonnant issu de l’héritage familial, et sera influencée par sa manière de chanter, très émouvante. Elle se noue également d’amitié avec Gilles Chabenat, vielleux talentueux, compagnon de toujours avec qui elle collabore régulièrement. Plus tard, elle participe à l’aventure du quintette « Roulez Fillettes », et sera marquée par des personnalités telles que Sylvie Berger ou Evelyne Girardon avec qui elle poursuivra l’aventure, des Francofolies de La Rochelle en 2009 jusqu’ son dernier spectacle « Si la lune s’arrête… » en 2011. Par ailleurs, lors d’un concert à l’Abbabye de Noirlac, elle prend part à la création de Gabriel Yacoub qui associe harmonieusement chansons traditionnelles et compositions actuelles.

Elle est mue par l’envie de proposer une interprétation actuelle de la musique traditionnelle en général, et du chant en particulier. Lorsque les organisateurs de la manifestation lui laissent carte blanche, elle réfléchit d’abord au répertoire en procédant à une synthèse d’influences multiples. En effet, elle souhaite associer, dans cette création, des chansons de divers horizons (ne se cantonnant pas au répertoire du Berry) à une manière plus contemporaine de percevoir la musique traditionnelle. Ainsi, certaines chansons du concert sont des textes récents et inédits, signés Alain Arnaud. Avec ce trio, Yannick Guilloux ouvre une nouvelle palette à son expression qui cherche à souligner « la perception musicale des chansons » et fera découvrir au public le 15 octobre prochain des compositions variées,  lors d’un concert au titre pour le moins poétique : « Le soleil attendra »…

 

Bal animé par le duo Lagrange-Rutowksi et La Machine

Les festivités s’achèveront au cours d’un bal où la bourrée à deux temps, emblématique de la musique du Centre France, aura une place de choix. Les musiciens du duo Lagrange-Rutowski avec accordéon, cornemuses et uilleann pipes feront guincher les danseurs sur une musique issue des répertoires du Morvan, d’Auvergne et d’Irlande et n’hésiteront pas non plus à interpréter leurs propres compositions. Puis, La Machine prendra le relais, emmenant le public en voyage au son des cornemuses, vielle, cordes et percussions, avec un groove et un rythme chaloupé dont eux seuls ont le secret !

 

Duo Lagrange-Rutowski

LA MACHINE

A noter : tarif réduit avant 21h. En effet, les organisateurs de La Nuit des Musiques Traditionnelles en Bourdonnais valorisent la participation à l’ensemble de la manifestation, concert et bal, afin que l’on ne délaisse pas l’un pour l’autre, chaque temps fort étant l’occasion de faire de nouvelles découvertes et de belles rencontres.

Clémentine Bouvet.

Pour marque-pages : Permaliens.

Un Commentaire

  1. Bonjour,

    « A noter : tarif réduit avant 21h. En effet, les organisateurs de La Nuit des Musiques Traditionnelles en Bourdonnais valorisent la participation à l’ensemble de la manifestation, concert et bal, afin que l’on ne délaisse pas l’un pour l’autre, chaque temps fort étant l’occasion de faire de nouvelles découvertes et de belles rencontres. »

    Est ce que ça veut dire que si je viens au concert et que je repars avant le bal, je devrai m’acquitter d’un supplément ?

    bruno

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *