Gilbert Rocherieux nous a quittés

Il est des musiciens qui marquent l’histoire de leurs territoires. Gilbert Rocherieux était l’un d’eux : ancien cadre Michelin, il jouait de l’accordéon diatonique, de la cornemuse béchonnet et du violon. Ses passions pour la langue vernaculaire et les cultures de pays l’avaient emmené, en 1976, à intégrer l’atelier de musique de l’Institut d’Etudes Occitanes du Puy-de-Dôme. Dans cet atelier, il fait la rencontre de Philippe Marmy, Claude Bonhomme et Bernard Roche, rencontre qui donne naissance, en 1982 à l’association Cherchapaïs. « Faire vivre la culture occitane d’Auvergne, en tant que richesse humaine pour aujourd’hui et pour demain, en particulier dans le domaine des musiques populaires. » Tel était le but de cette association qui a collecté, peu avant l’Amta et Les Brayauds, les musiques traditionnelles du Puy-De-Dôme.

Gilbert, grand humaniste, à la personnalité attachante et chaleureuse,  avait légué à l’Amta 14 cassettes, dont 6 de collectages divers incluant Joseph Ruols et Emile « Milounet » Mansard, des disques vinyles, des photos de musiciens, des cartes postales anciennes de musiciens, des archives concernant l’association Cherchapaïs et des panneaux d’exposition sur les instruments de musique.

Fondateur et animateur avec Rémi Duclos des randonnées musicales « Cornemusailles » à Loubeyrat, chanteur au sein du Chœur de Riom, Gilbert Rocherieux aimait la musique avant tout. Décédé le 17 Février dernier, un hommage lui sera rendu le Mercredi 08 Mars, à 18 heures, à la salle polyvalente de Loubeyrat.

 

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Un Commentaire

  1. C’est aussi grâce à lui que nous avons vécu et partagé de beaux moments lors des « Quatuors de Loubeyrat » qu’il avait initié

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *