Des bourrées de Brandely

Un des aspects les plus surprenants des musiques traditionnelles du massif central est de se mouvoir à la façon d’une anguille : on croit tenir quelque chose, et puis non, ça vous glisse entre les doigts. C’est un peu l’effet que fait l’écoute du violoneux Jean-Marie Brandely, que vous avez … Lire la suite

La bourrée des anciens

Non, il ne s’agit pas de la révélation d’une archive oubliée, c’est simplement le titre du morceau qui suit et qui est interprété par Fernand Fabre, joueur de cabrette, enregistré à Montaigut-Le-Blanc, près de Champeix dans le Puy-de-Dôme, par Anne Garzuel et José Dubreuil, le  le 29 juillet 1989.   Je … Lire la suite

Les transformations [2]

Cette chanson évoquant une poursuite amoureuse est issue du fonds sonore enregistré par Jean Dumas. Elle est enregistrée auprès de Marie Rigodias, dite « La Fouine », le 13 juillet 1960 au Montel de Saint-Remy-sur-Durolle. À la première écoute, on peut être frappé par la beauté étrange de cette mélodie dont la couleur … Lire la suite

Des scottishes au petit-déj’

Ces trois scottishes sont interprétées par Jean-Marie Brandely, violoneux de Fenestre, et ont été enregistrées un certain 29 juillet 1989 par José Dubreuil. Ayant eu récemment l’occasion de croiser cette dernière dans les locaux de l’AMTA, c’est la voix chargée d’émotion qu’elle m’a évoqué le personnage de Jean-Marie Brandely, sa … Lire la suite

La pintonèta

Prononcez : « la pientounèt(a) », ce qui veut dire : « la toute petite pinte », désignant par extension et euphémisme un récipient suffisamment grand pour boire un bon coup… Le morceau qui porte ce titre est interprété par Laurent Richard au chant et à l’accordéon. Il est originaire du Boissial de Berbezit … Lire la suite

On prend les mêmes et on recommence !

L’image des musiques traditionnelles en France, et plus particulièrement en Auvergne, est composée de certains clichés qui ont la peau très dure. Par exemple, je cite : « Oui, mais la musique trad’ c’est pas très varié, c’est répétitif, quand même? ». Et bien c’est vrai (dans une certaine mesure) ! Mais cela mérite … Lire la suite

Rossignolet bu bois

La chanson dit : « Le printemps est venu, j’entends les alouettes… » Dans la chanson de transmission orale (c’est-à-dire qu’on entend et qu’on redit), quoi de plus naturel de parler des oiseaux? D’autant plus si l’oiseau en question est reconnu dans l’imaginaire populaire comme un bon chanteur ! Le rossignol, qu’on … Lire la suite

Les scottishes d’Albert Pralong

Joueur d’accordéon diatonique et chromatique de Chalencon en Haute-Loire, Albert Pralong a été enregistré en août 1973 par Jean-François Dutertre, Jean-Loup Baly et Emmanuel Lazinier, en cachette de sa femme qui n’appréciait guère que son mari joue de l’accordéon. Dans son répertoire fait d’airs de danse de bal, une part … Lire la suite

De la bourrée qui ne se danse pas…

Toutes les bourrées ne sont pas nécessairement jouées ou chantées pour la danse. En témoignent les deux extraits qui suivent et qui ne sont qu’un aperçu d’un répertoire assez vaste et méconnu : la chanson sur un rythme de bourrée. Pour y voir clair, trier les éléments de nos connaissances, nous … Lire la suite

La bourrée à un temps

Non, il ne s’agit pas d’un nouveau genre de bourrée (après la « deux temps » et la « trois temps ») que nous propose à l’accordéon et à l’harmonica Louis Crégut, enregistré à Champeix en juillet 1989 par Anne Garzuel et José Dubreuil, mais du répertoire classique puisé parmi les éternels tubes de … Lire la suite