Compagnie MAUREL et Frères….

Compagnie MAUREL et Frères….

Ce soir Mes Combrailles…

Raphnin : accordéon diatonique

Wilton : voix et violon

Il était une fois deux frères …

Le plus jeune s’appelle Romain dit Wilton, son aîné Raphaël dit Raphnin. Vous suivez ?

C’est le plus jeune qui montra le chemin de la musique et du Gamounet * à son aîné.

Nés de parents eux-mêmes très curieux de tout, ils ont eu le privilège de s’ouvrir tant d’un point de vue sportif que culturel à diverses propositions qui ont plus ou moins retenu leur attention !

Après quelques essais sportifs pas très convaincants…, des concerts, des visites de musées, des spectacles en tout genre et des voyages …. Raphnin a gardé le goût pour l’histoire antique  et la musique et Wilton le théâtre et la musique.

Chronologie d’une plongée dans le monde des musiques trad….

A l’âge de 4 ans, les parents de Wilton l’inscrivent au Gamounet, chez les Brayauds où ils ont découvert l’existence de l’atelier d’éveil musical animé par Sonia Rogowski. En fin d’année son frère aîné vient l’applaudir lors du petit spectacle et contracte le virus des musiques traditionnelles qui le conduit à prendre des cours d’accordéon diatonique dés la rentrée suivante. Il a 9 ans.

Wilton quant à lui débutera le violon 2 ans plus tard à l’âge de 6 ans. Ce petit bonhomme a pour son enseignant, Jean-Marc Delaunay, une véritable fascination. Le monde dans lequel le fait pénétrer son enseignant semble encore aujourd’hui nourrir son imaginaire.

Comme c’est la règle dans l’enseignement des musiques trad, très vite les deux frères se retrouvent dans la dynamique de l’atelier musique d’ensemble. Pour Wilton ce n’est pas très facile car il est le plus jeune de cette bande ! Ceux qui deviendront un petit peu plus tard les Komred, mènent le groupe et le tirent vers le haut.

Dés l’âge de 8 ans Wilton joue pour une partie de bal, il s’en souvient encore !

Mais  la constitution de Komred porte un coup au moral de ceux qui restent…ils se sentent orphelins. Les 4 diatoniques : Tristan Faure, Raphnin, Marie Peyrat, Léa Délibanti et Wilton au violon poursuivent cependant les animations de toute sorte. Viendra ensuite le départ des deux filles qui amènera les trois garçons vers une nouvelle étape : la création du groupe  Tradicomix qui écumera un certain nombre de scènes et préparera, notamment avec Eric Champion,  l’enregistrement du C.D collectif « Bourrées du Massif-Central».

Tradicomix s’éteindra à son tour avec le départ de Tristan obligé de s’exiler pour ses études supérieures.

Pour les deux frères des histoires musicales parallèles s’installent.

Raphin rejoint l’aventure du nouveau trio de Patrick Bouffard.

De son côté Wilton côtoie Virginie Basset qui a le talent de lui montrer en quoi la technique peut servir le propos musical et, de leur côté, Jac Lavergne et André Ricros, lors de fréquents et riches échanges, l’incitent à écrire et à concevoir un spectacle associant des images, des textes et de la musique. Ainsi naît le conte musical Le jour où les poules eurent des dents.

C’est avec Loïc Etienne qu’il a tout d’abord imaginé jouer ce spectacle mais Loïc lui aussi part vers d’autres cieux universitaires. Cette désaffection va permettre aux deux frères de revisiter le projet initial et de formuler une histoire qui leur ressemble et qui les rassemble .

La poésie  et l’humour…

Que ce soit pour le spectacle Le jour où les poules eurent des dents  ou pour le CD, poésie et humour, sont omniprésents : All you need is Lauze, Le Blues de Ségurel…en sont de parfaites illustrations.

Le CD

Relocaliser la production n’est pas un vain mot chez les Maurel, cet opus (avez-vous constaté combien ce vocable est à la mode ?) a été enregistré  à la maison par un ami musicien/technicien : Pierre Yves Clémot. Nous devons le graphisme à Wilton qui en a profité pour faire des travaux pratiques liés à sa formation universitaire. Et, le savez-vous, dans les Combrailles à Landogne exactement, il y a une société de pressage AKTIFCD ?

Seuls Dod (des Flying Tractors) et Rémi Villeneuve (cornemuse) les deux invités de l’album, ont, par leurs déplacements pour rejoindre  le salon/studio d’enregistrement, alourdi quelque peu le bilan carbone !

Ce C.D est composé de morceaux traditionnels, de compositions musicales de Raphnin et de chansons écrites par Wilton que l’on peut également entendre, telles des ponctuations, lors des bals qu’ils jouent en duo ou avec des invités.

José Dubreuil

*Le Gamounet est le lieu de vie de l’association Les Brayauds/C.D.M.D.T. 63

Pour en savoir plus….

https://lafeuilleamta.fr/2010/03/01/cie-maurel-freres/

fr.myspace.com/ciemaurel

www.myspace.com/raphninmusique

 

Contact :

Cie MAUREL & FRERES

R.MAUREL

Banson

63460 COMBRONDE

raphnin@orange.fr

06 86 58 52 49

 

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire