Diplôme national supérieur professionnel de musicien (DNSPM)

Musiques traditionnelles : les formations diplômantes supérieures sont accessibles.

 Diplôme national supérieur professionnel de musicien (DNSPM)

Musiques traditionnelles des aires culturelles francophones et occitanophones

Depuis septembre 2011, le Centre d’études supérieures musique et danse (CESMD) de Poitou-Charentes assure la formation au Diplôme national supérieur professionnel de musicien (DNSPM), option musiques traditionnelles des aires culturelles francophones et occitanophones.

L’entrée dans la formation au DNSPM est soumise à la réussite à un concours. Les conditions d’accès, le contenu des épreuves et de nombreuses précisions sont disponibles sur le site Internet du CESMD : www.cesmd-poitoucharentes.org

Date de clôture des inscriptions : 15 mai 2012.

Épreuves écrites : 8 juin.
Épreuves orales : entre le 02 et le 06 juillet.
Dossier à télécharger sur le site www.cesmd-poitoucharentes.org

Le DNSPM est un diplôme de 1er cycle d’enseignement supérieur, validant des études spécialisées de musicien interprète. Cette formation est associée à un cursus universitaire menant, en parallèle, à une licence de musique. Indissociables, les deux diplômes, licence de musique et DNSPM sont délivrés conjointement par le pôle d’enseignement supérieur et par l’université de Poitiers. Ces formations ouvrent vers la possibilité d’une professionnalisation en tant qu’interprète ou celle d’une poursuite d’études (Master), tant en France qu’à l’étranger.

Cette formation offre aussi la possibilité d’aménagement de parcours afin de préparer le Diplôme d’État (DE) de professeur de musique.

La formation s’adresse aux instrumentistes et chanteurs et concerne les musiques des aires culturelles francophones et occitanophones. Le parcours d’études est réfléchi pour répondre au mieux aux besoins du métier de musicien. Selon une alternance de cours réguliers, de master-classes, il met les étudiants en contact avec les spécialistes et les artistes des aires culturelles concernées pour un approfondissement technique et artistique du jeu individuel. Des mises en situation artistiques, des stages d’immersion permettent l’acquisition des connaissances de l’environnement professionnel. Les compléments de formation sont dispensés essentiellement dans le cadre de la licence de musicologie assurée par l’université. Ils concernent les apports culturels des musiques en général et développent une culture ethnomusicologique au-delà des aires culturelles de référence.

Le DNSPM se prépare en trois ans ; des procédures de validation des compétences et des connaissances acquises antérieurement peuvent permettre de réduire la durée des études.

Rens : www.cesmd-poitoucharentes.org ; Marlène Belly, Coordinatrice DNSPM musiques traditionnelles des aires culturelles francophones et occitanophones, marlene.belly@univ-poitiers.fr, 06 18 92 31 61, +33 (0)6 18 92 31 61.

 

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire