Appel à projets 2012-2013

Appel à projets autour du projet artistique Massif Central « LA BOURREE »

Ce projet artistique est mis en œuvre par les Scènes Croisées de Lozère, l’Agence des Musiques des Territoires d’Auvergne, l’Association Nationale Cultures et Traditions, le Centre Régional des Musiques Traditionnelles en Limousin, l’Institut d’Etudes Occitanes du Limousin, la Maison du Patrimoine Oral de Bourgogne, en cofinancement avec la DATAR Massif Central et les régions Limousin, Auvergne, Bourgogne et Languedoc-Roussillon.

Cet appel s’inscrit dans le cadre artistique défini par la charte ci-jointe et sera le dernier du présent projet. Il s’adresse prioritairement aux artistes de musiques et danses traditionnelles mais non exclusivement et pourra s’adjoindre judicieusement toute forme d’expression en phase avec le cadre artistique proposé par la Charte.

La commission privilégiera les projets nouveaux et émergents, les nouvelles attitudes autour des musiques, expressions et identités du Massif Central, le souci de toucher le tout-public et les collaborations avec le réseau des diffuseurs artistiques, notamment du territoire Massif Central.

Cet appel à projet centré sur la bourrée (sous toutes ses formes) est relancé en 2012/2013. Cette session se déroulera en trois temps :

  • Premier temps : du 1er octobre au 31 décembre 2012

Envoi des dossiers comprenant la présentation du projet artistique sous la forme d’un dossier développant les buts et les intérêts artistiques du projet, le personnel artistique, tout support (CD/DVD, etc…) utile à la compréhension du projet, un calendrier précis notifiant les dates de résidences éventuelles ainsi que la date de la première représentation et un prévisionnel budgétaire succinct mettant en exergue les cofinancements. Envoi des dossiers avant le 31décembre 2012.

  • Deuxième temps : en janvier 2013

Réunion de la commission et sélection des projets qui seront financés.

  • Troisième temps : en février 2013

Contact de chacun des projets retenus par la commission afin de préciser le budget prévisionnel, les cofinancements,  les projets de diffusions… (nous insistons sur le caractère obligatoire de ces renseignements), avec pour objectif d’assurer l’accompagnement de chaque création dans les meilleures conditions possibles. L’enveloppe proposée devra être affectée exclusivement à la création, et ne peut en rien être considérée comme une aide à la diffusion d’un spectacle déjà créé. Elle fera l’objet d’une convention de coproduction, sera versée en deux fois selon un calendrier établi avec la structure assurant la production. Le temps imparti pour mener à terme ces projets de création sera limité et ne devra pas dépassé  la date limite du 31 décembre 2013. Ces éléments de temporalité seront déterminants dans le choix des projets, compte tenu des contraintes juridico-administratives et de l’organisation de visionnements nécessaires pour faciliter ensuite la diffusion des spectacles créés. A ce sujet la commission s’engage à se doter de moyens suffisants pour assurer la meilleure visibilité possible des créations coproduites avec le souci de lier production et diffusion. De même les aspects scénographiques seront pris en considération à l’examen des dossiers, eu égard au réseau des salles souvent peu adaptées existantes sur le territoire du massif central.

Aucun projet ne pourra être soutenu deux années consécutives. L’année 2014 du Projet Massif Central sera consacrée à un « événement » autour des musiques et identités du Massif Central. L’idée étant de réunir l’ensemble des créations financées, il sera demandé par convention aux porteurs de projets de les rendre disponibles pour cette échéance, sur la base d’un financement ultérieur propre à l’exercice 2014 du projet Massif Central.

La Commission Artistique est constituée des représentants des différentes structures assurant la coordination du projet Massif Central dans les régions concernées.

Pour tous renseignements, aides aux montages et envoi des dossiers, s’adresser :

  • en Languedoc Roussillon : à Scènes Croisées (04 66 65 75 75) ;
  • en Auvergne : à l’ANCT (04 70 90 12 67) ;
  • en Limousin : au CRMT en Limousin (05 55 27 93 48) ;
  • en Bourgogne : MPO (03 85 82 77 00).
———————————————————————-

CHARTE

Le projet de création artistique en Massif Central autour du thème générique de « la bourrée » devra s’incarner au travers de plusieurs lignes de forces et objectifs :

EMERGENCE, IDENTITE ET APPARTENANCE, INTERDISCIPLINARITE, DEVELOPPEMENT DES LIEUX ET DES PUBLICS, INTERREGIONALITE ET DEVELOPPEMENT DE PROJETS ET « CHANTIERS » COMMUNS.

 

LA BOURREE :

Elle est le sujet central du projet et (ou) le fil rouge. Mémoire suffisamment générique et polymorphe, elle permet de proposer une grande variété d’approches, qu’elles soient chorégraphiques, musicales ou en rapport aux identités linguistiques.
L’EMERGENCE :

L’émergence de nouveaux artistes incarnés dans le territoire Massif Central, le renforcement de l’émulation et la fierté de connivences artistiques intra-massif, l’accent donné sur la qualité artistique et les ambitions de mise en œuvre doivent être au cœur de cette initiative en lien avec les artistes reconnus du Massif, sans se priver des apports artistiques extérieurs et de possibles diffusions extraterritoriales.

Que les artistes soient émergents ou confirmés, il s’agit ainsi de contribuer à une structuration du secteur et de permettre aux uns et aux autres de développer des propositions innovantes, créatives et de qualité (technique et artistique).

L’IDENTITE :

La bourrée s’enracine naturellement dans l’imaginaire des territoires du Massif Central autant que dans les répertoires, les paysages et les individus, musiciens, chanteurs ou danseurs, qui s’en sont emparé, dans une pratique populaire ou portée par les personnages les plus remarquables du territoire…

Ce thème ne doit pas rester qu’un enjeu formel et didactique centré sur la mémoire et la forme spécifique de cette pratique : il doit également interroger les notions de patrimoine et d’identité(s), tout en s’ancrant dans les problématiques contemporaines des habitants du Massif Central.

L’INTERDISCIPLINARITE :

Associer des pratiques et approches différentes, provoquer des rencontres pour éviter l’entre soi, déplacer les points de vue et mettre en regard des sensibilités, le thème de la bourrée n’a pas pour vocation d’être interrogé depuis la seule approche « danse musique traditionnelle », mais pourra être judicieusement proposée à d’autres esthétiques musicales, chorégraphiques ou plus largement artistiques (théâtre, arts plastiques, écritures, vidéo, etc.)

DEVELOPPEMENT DES LIEUX ET DES PUBLICS :

Associer organiquement producteurs et diffuseurs du Massif Central au départ de l’opération et les sensibiliser à l’émergence de nouveaux artistes sur (et de) leur territoire et aux problématiques artistiques envisagées est un enjeu majeur de ce projet. La médiation est d’ailleurs un élément essentiel de ce chantier. Habitants des territoires, jeunes publics, publics «difficiles », devront être sollicités en amont de ces créations comme autant de regards et d’avis possibles sur les travaux engagés dans ces travaux et les garants, à terme, de l’ouverture de ces créations au tout public.

INTERREGIONALITE ET COMMUNAUTE DE SENS DES PROJETS :

Sur la base des premiers projets mis en œuvre, les chantiers engagés doivent être les creusets de l’émulation collective souhaitée à l’échelle du Massif pour les projets suivants. Réfléchir autant que produire, traverser autant que réaliser, les chantiers doivent intégrer, de manière structurelle et intrinsèque, des temps de réflexion en association avec les autres organisateurs du projet Massif et les artistes associés. Ce partage émulatif où acteurs culturels et artistes se retrouvent régulièrement, tout au long des cinq années du projet, pour aller se confronter aux projets portés par les différents partenaires et au regard des autres sur leur propre travail, permet de s’inscrire dans une analyse constructive par rapport aux finalités fixées et une appropriation collective du projet artistique Massif Central.

Téléchargez la charte et l’appel à projet en pdf :

Charte

Appel à projets 2012 2013

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire