Bruno Sabalat : l’homme qui murmurait à l’oreille des chemins

TOURNEE ROULOTTE 2011

Bruno Sabalat, que l’on connaît comme accordéoniste, clown, mime et marionnettiste, a aussi, dans les sentiers de sa vie, entretenu une véritable passion pour le voyage à cheval. Depuis toujours, l’envie tenace d’aller vers l’inconnu l’emmène à cheminer, à cheval, avec une roulotte ou sans, à la découverte des cultures, des habitants et d’autres nomades comme lui. Un livre de photographies  intitulé « Les Passagers du Vent », récemment paru,  résume l’histoire des spectacles itinérants qui sillonnent l’Allier sous sa houlette depuis sept ans. Zoom sur ce cowboy du Far West  bourbonnais, pas tellement « lonesome ».

« J’ai toujours fait ça. J’ai acheté mon premier cheval à 16 ans, en travaillant dans une chèvrerie les week-ends et sans le dire à mon père. Je ne peux pas expliquer ça, c’est comme ça. »

Le ton est donné. Alors que ce besoin impérieux de partir le tiraillait, son premier départ pour la Roumanie le fit s’arrêter dans le midi de la France, où il mena une vie de père de famille pendant 20 ans. Mais son âme vagabonde prit bientôt le dessus, et c’est lorsqu’il se décida à partir pour de bon qu’il fit des rencontres impensables, comme celle de Amit Weisberger, un natif d’Israël que Bruno encouragea à retrouver ses racines dans la culture klezmer. Une fois un violon acheté, la route des deux compères fut l’occasion d’une rencontre musicale qui leur laissa un désir vivace de se revoir pour rejouer ensemble, un jour…

3653019-5351365

En 2008, Bruno Sabalat décide de s’installer à Gannat et y fabrique une roulotte, « sa maison », comme il dit.

« J’ai choisi l’Allier parce qu’il y a plein de chemins. C’est très bien pour le cheval : c’est plat, mais il y a aussi la colline, et la montagne… »

Alors qu’il vit dans une grange qui lui sert d’atelier, à côté d’un camp de voyageurs, l’idée lui vient d’un coup : il se dirige vers la Maison du Folklore de Gannat, qui abrite l’Association Nationale Cultures & Traditions, pour proposer un spectacle de marionnettes avec les enfants de ces voyageurs. Aussitôt, de forts liens se créent, et avec eux des envies folles : organiser des tournées de spectacles itinérants sur les chemins du département.

Bruno se retrousse les manches et avec quelques amis, se lance dans cette aventure hors du temps. Après la fabrication d’une yourte démontable qui peut accueillir une centaine de personnes, il réunit une équipe d’amis artistes croisés ça et là aux détours de sa vie : Amit le violoniste, Annabelle François la pianiste chanteuse, Florent Sabolinière le guitariste et joueur de oud, Yamina Abdous la chanteuse kabyle, Véronique Bouvet la danseuse flamenca, Jean-Yves Bardoul le conteur-humoriste…  et tous ceux qui ont bien voulu, là et quand ils le pouvaient, rejoindre le programme de ce cabaret haut en couleurs. Ici dans une salle des fêtes, là sous la toile de leur yourte, ceux qui ont pris le nom de « Passagers du Vent » ont ainsi donné d’innombrables représentations pour les habitants des villages de l’Allier, puis de Bretagne, des moments privilégiés où le cœur vibre au rythme palpitant de la découverte de l’autre, dans un partage intime des héritages de chacun… Les musiques traditionnelles de tous pays y croisent le théâtre d’ombres, le mime ou le conte, et résonnent ensemble le temps d’un spectacle, unique à chaque représentation.

3895049-5860132

Aujourd’hui, la troupe est sur le point de changer. Chacun suit ainsi son chemin de petit bonhomme,  et c’est avec une équipe plus locale que Bruno Sabalat souhaite travailler pour sa future expédition poétique, en automne 2014, dans toute l’Auvergne.

« Je voulais quand même garder une trace des Passagers du Vent. C’est pourquoi j’ai réalisé ce livre avec mes fonds propres, tiré à mille exemplaires, que l’on vend lors de nos spectacles. »

Préfacé par le brillant François Monnet, cet album est une grande bouffée de liberté pour les sédentaires que nous sommes. Une belle leçon sur la vie, les rencontres, les paysages que nous traversons et la musique que nous y semons…

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire