CENTRAL BAL sort son CD samedi 4 Octobre !

affiche franchesse A3Ce samedi sera l’occasion de se réunir autour de la parution du premier E.P enregistré par “Central Bal“, un quartet de musique à danser qui jusque là, n’avait pas beaucoup fait parlé de lui. Pourtant les quatre actuels membres du groupe sont par ailleurs des incontournables du bal “Centre-France” : Jean-Noël Bezon (accordéon diatonique), Jonas Thin (cornemuses), Fabien Guiloineau (guitare) et Patrick Bouffard (vielle à roue). Fort d’une maturité acquise sur le long terme, “CentralBal” nous livre enfin un peu de sa musique sur un CD très attendu.

Pour nous en dire un peu plus, Patrick Bouffard a répondu à nos questions…

Le Début de l’histoire “CentralBal”

“Au départ, outre la volonté de jouer entre potes Clermontois, nous souhaitions réunir les 4 instruments emblématiques du Centre France: vielle, cornemuse, accordéon, violon. La cornemuse alors était jouée par l’ami “Voisin” (ndlr: Vincent Mazenod) et le violon entre les mains du talentueux Luc Roche. Par la suite, tous deux étant devenu parents, nous avons, avec Jean-Noël Bezon, sollicité Jonas Thin aux cornemuses et Fabien Guiloineau à la guitare. La première envie était certainement d’avoir l’opportunité de jouer ensemble en toutes occasions, ceci facilité, à l’époque, par notre proximité géographique… Pour CentralBal, comme pour la plupart de mes formations, je caresse toujours l’espoir de m’adresser au tout -et non “grand”- public, ce qui reste pour moi le propre des musiques populaires…”

Les musiques populaires sont en effet le cheval de bataille de Patrick Bouffard, égérie bourbonnaise de la vielle à roue qui a su, lors de créations comme “Transept” (années 2000), conjuguer l’histoire quasi-mythologique de la vielle à roue et du “son de Jenzat” au présent, en convoquant d’autres esthétiques, d’autres couleurs musicales et d’autres savoir-faire afin d’élargir l’horizon d’un possible langage commun des musiques traditionnelles. “CentralBal” est une aventure faite d’amitié sincère, qui se déroule au rythme des standards du répertoire Centre France, tout en s’autorisant, avec cet EP, quelques détours dont il aurait été dommage de se priver.

“Dans un premier temps, il n’était pas question d’enregistrer quoi que ce soit, puisque nous utilisions le fond commun de répertoire, à savoir des “standards”. C’est ensuite lorsque Jonas et Fabien nous ont rejoint que le besoin s’en est davantage ressenti car nos ambitions devenaient un peu plus professionnelles, et puis Jean-No y tenait, ne serait-ce que pour nous faire connaitre davantage. Alors plutôt que d’enregistrer un album complet, constitué de trop d’airs déjà enregistrés, nous avons puisé dans nos compositions respectives quitte, à en faire de nouvelles. C’est ce qui nous a conduit à cette EP (4 titres) en attendant un album complet… Il est vrai que Jean-No est un faiseur de mélodie très prolifique.”

La Soirée “CD Maintenant”

Patrick BouffardPatrick, aujourd’hui l’E.P. est disponible, et vous avez décidé d’organiser un bal pour fêter ça. Peux-tu nous décrire la soirée « CD Maintenant » qui aura lieu le 4 Octobre à Franchesse, dans ton pays du Nord de l’Allier ?

“Oui nous avons, avec mon association “Cap’au village”, eu la volonté de cette soirée promotionnelle afin de faire connaitre notre formation et d’y associer ceux qui font un travail parallèle, avec qui nous avons tant d’affinités. De plus ces groupes sont relativement jeunes et c’est pour nous une manière de faire découvrir au public, ainsi qu’aux organisateurs de spectacles, la vitalité de notre secteur d’activité.”

En effet, une sacrée vitalité puisque les quatre groupes au programme reviennent d’une actualité discographique brûlante : Les Bâtons de Quartier, le Radical Strapontin et Les Frères Maurel rejoindront CentralBal sur la scène de la salle des fêtes de Franchesse. Pourquoi avoir choisi ces groupes pour participer à cette soirée ?

“Parce qu’on s’aime et que chacune de ces formations est “bourrée” de talent.”

Gageons que la générosité légendaire de Patrick Bouffard trouve un échos dans l’ambiance de cette soirée exceptionnelle, qui nous rappelle combien les musiques traditionnelles sont vivantes et traversent les amitiés…

 En écoute :

Les Bâtons de Quartier :
Les Frères Maurel :
Radical Strapontin :
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire