Odette Lapeyre

Aller chez Odette, c’était toujours une fête.
C’était toujours une fête, car nous savions que nous allions en repartir plus riches de connaissances qu’à notre arrivée.
C’était toujours une fête car nous étions aimablement reçus, enveloppés dans sa verve truculente.
Sa maison toujours très fleurie est située à Antignac, dans le Cantal , très beau village de la magnifique vallée de la Sumène. Cette vallée est un lieu propice aux recherches archéologiques puisque l’on y trouve des traces d’occupation humaine depuis la préhistoire. Est-ce un hasard si Odette y a initié de nombreuses réalisations, telles que l’un des premiers jardins ethnobotaniques de France, ou la création du groupe de recherches historique et archéologique de la vallée de la Sumène, ou encore un restaurant où l’on pouvait déguster de savoureux mets à base de plantes qui étaient cultivées au Moyen-Âge ?
Nous ne le croyons pas….
Lors de l’une de nos dernières visites, elle nous disait son attachement à ce territoire et combien ses souvenirs d’enfance, notamment ceux liés à son amour des plantes, avaient été déterminants pour ses recherches – passion d’une vie-.
Dans le film que vous pouvez visualiser ci-dessous elle évoque le lien entre ses trouvailles archéologiques et la présence de la guimauve, de la petite pervenche ou de la saponaire.
Odette s’est éteinte, elle venait de fêter ses 90 ans, elle va nous manquer mais elle laisse aux générations futures des connaissances trouvées sur les ruines du passé qui ne demandent qu’à fructifier.

José Dubreuil

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.