Enfants et patrimoines – Colloque international et pluridisciplinaire

Ethnopôle GARAE
Carcassonne
8, 9 et 10 décembre 2020

Bénéficiaire de la médiation, mis en situation de jouer les médiateurs, éventuellement producteur de patrimoine, et lui-même (ou du moins sa culture) susceptible d’être patrimonialisé, l’enfant participe des principales étapes du processus d’institution patrimoniale. Certes, ces différents rôles supposent des angles d’approche, des objets, des problématisations sensiblement différents. Le pari n’en est pas moins de les appréhender d’un seul tenant, et travaillant ainsi à les décloisonner, d’aborder les partitions interprétées par les enfants non pas tant en fonction de leur position en amont, en aval ou au mitan de l’opération de patrimonialisation, mais au regard de l’écart possible entre répertoire assigné et composition libre, autrement dit, entre les manières adultes de concevoir ce que doit être et faire l’enfant en patrimoines et ce qui relève de l’initiative enfantine à proprement parler en ce domaine. Prenant pied dans cet entre-deux, l’on s’emploiera à user des représentations de l’enfant et de l’enfance comme d’un miroir susceptible de refléter des traits encore insoupçonnés de notre modernité du patrimoine et, parallèlement, l’on s’efforcera de saisir, à travers les façons de dire et de faire propres aux enfants, dans quelle mesure ces derniers agissent la notion de  patrimoine.

Les propositions (entre 2 000 et 3 000 signes) sont à adresser avant le 15 avril 2020 à sylvie.sagnes@bbox.fr et thierry.wendling@ehess.fr.

Elles devront comporter les précisions suivantes :

  • Nom, prénom du ou des auteurs
  • Statut(s) et institution(s) de rattachement
  • Adresse(s) de messagerie
  • Titre de la communication proposée

Plus de précisions : Enfants et patrimoines

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.