L’hebdo de la FAMDT #23

 

// Les informations juridiques //

[ Continuité d’activité en contexte épidémique  ]
Mise à jour du guide d’aide par le ministère de la Culture.
👉  À consulter ici


[ Prime Macron ]
Précisions sur les modalités de versement de la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat en 2021.
👉 À lire ici


Décryptage des annonces relatives au processus de déconfinement ainsi que les mesures prévues en faveur des intermittents du spectacle à compter du 1er septembre 2021  ]
👇 À lire ci-dessous

Nous attirons votre attention sur le fait que ces annonces relayées dans la presse ou via des communiqués, n’ont pour le moment aucune valeur, puisque aucun décret n’est venu affirmer ces déclarations. 

1-Les différentes phases de déconfinement
Après la 1ère phase qui supprimait les attestations de déplacement entre 6h et 19h, mais maintenait la plupart des restrictions, nous allons bientôt entrer dans la phase 2 du protocole.

Ce calendrier pourrait être modifié et certaines étapes retardées dans les territoires où le taux d’incidence serait trop élevé ou si les services de réanimation se trouvaient proches de la saturation.

  • Phase 2  > à partir du 19 mai

Les spectacles pourraient reprendre avec un maximum de 800 spectateurs en intérieur et 1000 personnes en extérieur, cela dans la limite de 35% des jauges habituelles et en configuration assise uniquement.
Les spectateurs devraient être espacés d’1 siège sur 3 et pourraient néanmoins être accueillis par groupes constitués de 6 personnes maximum. Le couvre-feu serait fixé à 21h, sans possibilité de dérogation via un système d’horodatage.

  • Phase 3 > à partir du 9 juin 

Les spectacles pourraient se dérouler avec un maximum de 5000 spectateurs,
cela dans la limite de 65% des jauges habituelles et en configuration assise uniquement.

  • Phase 4 > à partir du 1er juillet

Les spectacles pourraient se dérouler sans restriction de jauge pour les spectacles en configuration assise.
Des spectacles en configuration debout pourraient à nouveau être autorisés si les préfets en donnaient l’autorisation sous condition toutefois.
La jauge serait alors de 4m2/personne sans précision pour autant du protocole.
Au-delà de 1000 spectateurs, le pass sanitaire serait toujours requis.
Fin du couvre-feu.

Point “pass sanitaire” (voté le 11 mai par l’assemblée nationale)

Le pass sanitaire sera requis pour l’accès à des grands rassemblements ou lieux réunissant plus de 1000 personnes. Pour participer à un festival par exemple, il faudra présenter :
• soit le résultat négatif d’un dépistage virologique de moins de 48h (quid des festivals qui durent plus de 48h, les festivaliers devront-ils refaire un test ?) ;
• soit un justificatif de vaccination ;
• soit une attestation de son immunité à la suite d’une contamination.
Cette obligation ne concerne ni les bénévoles ni les salariés de l’évènement.


Les spectateurs devraient être espacés d’1 siège sur 2 et pourraient néanmoins être accueillis par groupes constitués de 10 personnes maximum.
Le couvre-feu serait fixé à 23h, sans possibilité de dérogation via un système d’horodatage.

Qu’en est-il des activités chorégraphiques ?
 
Activité d’enseignement de la danse dans les différents types d’établissements.
Dernières annonces gouvernementales :

La ministre de la Culture a annoncé le 3 mai 2021 lors d’une audition devant l’Assemblée nationale qu’au sein des ERP de type R ou L (lieux d’enseignement artistique et conservatoires), « le processus de réouverture serait différencié selon les activités et les publics ». Concernant l’enseignement de la danse, la pratique devrait à nouveau être autorisée sans contact pour les élèves majeurs dès le 9 juin 2021 avant une reprise totale (y compris avec contact) au 30 juin 2021.

Nous sommes en attente des textes d’application et des précisions concernant le protocole sanitaire applicable.

Et les bals ?
À ce jour aucune annonce n’a été faite (à fortiori ni texte) concernant les bals, peut-être qu’avec le texte sur le pass sanitaire la pratique des bals hors enseignements artistique sera évoqué… À suivre… Nous reviendrons vers vous.

 2- Nouvelles mesures en faveurs des intermittents à partir du 1er septembre

  • Prolongation de l’année blanche de 4 mois soit jusqu’au 31 décembre ;

Si l’intermittent ne peut justifier des 507 heures au 31 décembre, 3 possibilités :

  • une extension de la période d’affiliation au-delà de 12 mois, dans la limite de leur dernière ouverture de droits ;
  • une clause de rattrapage dont les conditions d’éligibilité seront temporairement supprimées (à savoir 5 ans d’ancienneté et ne pas avoir bénéficié par le passé de la clause de rattrapage) ;
  • possibilité pour les intermittents qui ont bénéficié de la clause de rattrapage mais n’ont pas réussi à accumuler les heures nécessaires à leur réadmission de voir leur droit à l’APS étudié dans les mêmes conditions que s’ils n’avaient pas été éligibles à la clause de rattrapage.Accompagnement renforcé pour les jeunes qui démarrent leur carrière dans les professions de la culture et du spectacle ;
  • mise en place de l’accès au régime de l’intermittence annexe 8 et 10 pour les jeunes de moins de 30 ans justifiant de 338h, et ce pendant 6 mois à partir du 1erseptembre.

À noter : enfin, les droits aux indemnités journalières maladie et maternité sont maintenus jusqu’au 31 décembre 2021 pour les intermittents du spectacle dont la période de maintien des droits aurait expiré à compter du 1er mars 2020.

3 – Moyens complémentaires aux dispositifs d’aide à l’emploi 
(Aucun détail concernant la mise en place de ces 3 annonces)

 


//  Dispositifs  //

[ La FAMDT lance deux dispositifs de bourses de compagnonnage :  ]
une bourse dédiée à la danse et une bourse dédiée à un travail pluridisciplinaire.
Bourse de compagnonnage « danses traditionnelles du domaine français et du monde » – appel ouvert jusqu’au 21 juin
👉  L’appel à candidature ici
Bourse de compagnonnage « Musiques traditionnelles et pluridisciplinarité »  – Musiques du domaine français et du monde – Appel ouvert jusqu’au 21 juin
👉 L’appel à candidature ici

 

Nous restons à votre disposition concernant les deux dispositifs.


 

// Rdv à ne pas rater //

[  Stage de création radiophonique  ]
Du 20 au 23 mai – Lavauzelle (23)
Quatre jours d’aventures sonores pour la réalisation d’un petit documentaire radiophonique. Au programme : enquêtes, collectes, mise en narration et en musique et qui sait… peut-être une diffusion sur les ondes… Un processus de création guidé par Péroline Barbet avec qui nous travaillons sur les Podcasts CONTRETEMPS.

👉 Plus d’infos ici

Dans le cadre de la première édition de “J’ai écouté dire”, organisé par le Site de pratiques théâtrales et le CRMTL, avec l’aide de la DRAC Nouvelle-Aquitaine, la Communauté de communes Sud-Ouest Creuse, et l’association Les amis de la Pierre de Masgot (commune de Fransèches).


[  Webinaire FAMDT/UFISC ]
1″Prévenir les risques psychosociaux”
jeudi 27 mai – 10h30 > 12h
L’épidémie de Covid-19 génère pour les équipes artistiques et culturelles des situations de crise multiples qui amplifient les facteurs de risques psycho-sociaux (RPS). Intensité et temps de travail, exigences émotionnelles, manque d’autonomie, rapports sociaux au travail dégradés, conflits de valeurs, insécurité de la situation de travail : ces facteurs et les situations qui les font apparaître ne sont pas des sujets nouveaux dans le secteur mais les douze derniers mois ont vu émerger des problématiques collectives et individuelles inédites.
Plus que jamais, le contexte sanitaire modifie en profondeur l’approche, les moyens et l’organisation des actions de prévention de ces risques psycho-sociaux. Nous vous convions à assister à un échange entre nos invité.e.s pour formuler les principaux constats, comprendre les enjeux et tisser quelques perspectives pour les mois à venir sur ce thème.

👉 Inscriptions ici

Un événement du Groupe de Travail Ressources et Accompagnement, organisé par l’Ufisc et ses membres dans le cadre de la MCAC (Mobilisation et Coopération Art et Culture), en partenariat avec Opale / CRDLA Culture.


MODAL :  les Rencontres Nationales de la FAMDT]
17 et 18 juin – Marseille
Chaque année, ces rencontres nationales de la FAMDT sont accueillies par des adhérent·e·s et partenaires dans une région différente. Elles s’inscrivent comme un événement récurrent, inspirant, rassembleur et solidaire au coeur de la vie associative et fédérale. En espérant se retrouver nombreux·ses à Marseille les 17 et 18 juin prochain.

👉 Inscriptions cliquez ici
Date limite: le 10 juin (attention jauge limitée)
👉 Découvrez le pré-programme ici


// A écouter  //

Bäika un magazine pour enfants dédié à la diversité culturelle dans le monde.

Noémie Monier, éditrice et rédactrice en chef du magazine « Baïka », trimestriel pour les 8-12 ans. Baïka mêle fiction et documentaire pour sensibiliser les enfants aux cultures du monde et à l’histoire de l’immigration.

👉 À écouter sur France Culture

 


 

 

FAMDT (Fédération des acteurs et Actrices des Musiques et Danses Traditionnelles)
35 rue Crucy – 44000 Nantes
02 85 52 67 04
www.famdt.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.