[Appels à projets amateurs et professionnels ] – Focus sur Arizonà et les Hauts talons d’Achille

[Appels à projets amateurs et professionnels ] – Focus sur Arizonà et les Hauts talons d’Achille

Nous vous en avions parlé au printemps dernier, il est tant de vous présenter les groupes sélectionnés dans le cadre des appels à projets résidence musiques traditionnelles du CDMDT43 en partenariat avec l’AMTA !
Appel à projet professionnels > Les Hauts talons d’Achille
” Théo Morel est au oud, guitare, percussions et chant. Carole Joffrin chante et raconte : nos choix se sont portés vers des mélodies atypiques et belles, mais aussi vers des textes, poétiques ou subversifs. Nous avons commencé par travailler sur des chants du Nivernais – Morvan, et souhaitons poursuivre ce projet dans différentes régions de France. Découvrir des territoires, des collectes et rencontrer les acteur.ices du patrimoine oral et les lieux-ressources.
Les chants populaires disent tout et son contraire. Ils racontent la norme, les désirs, les oppressions, les mystères et les rêves. Ils se chantaient pour
se divertir, se délasser, se donner du courage, pour perpétuer un certain ordre établi ou pour l’ébranler. Si les chansons d’amour fleuries ne nous déplaisent pas, loin de là, nous sommes tout de même particulièrement intéressé.es par les chants qui dérangent, qui viennent bousculer la morale en nommant les interdits bravés, les désirs et les frustrations, les besoins de liberté.
Les Hauts Talons d’Achille, c’est aussi l’occasion de faire entendre une certaine liberté de ton des milieux paysans, de modifier une vision du « passé » comme un bloc de traditions conservatrices et puritaines. Pour pointer du doigt que la subversion, la créativité, l’expression des joies insolentes comme des peines brûlantes ont toujours été constitutives de l’expression populaire. “
Théo et Carole seront en résidence à la Grange des Vachers au mois de Février 2022 pour travailler sur les collectes de Haute-Loire. Affaire à suivre également ! 🙂
Appel à projet amateurs > Arizonà
 
Arizonà, c’est un duo composé de Morgane Darnaud au violon et chant et Maëllis Daubercies Abril à l’accordéon diatonique et au chant que vous avez pu entendre au détour d’un inter-plateau au festival les Basaltiques l’été dernier.
Toutes deux musiciennes intervenantes, formées au CFMI de Lyon, elles découvrent d’abord le monde des musiques traditionnelles par le biais de la danse et des festivals. Motivées par l’envie de jouer ces mélodies et de faire danser, elles se sont petit à petit plongées dans les archives sonores des répertoires du Massif Central. Que ce soit en passant par des ouvrages, des CD de collectages ou la BIPO (Base Interrégionale du Patrimoine Oral), elles puisent aujourd’hui leur répertoire dans des pièces issues des traditions orales principalement du territoire auvergnat.
“Un violon, un accordéon, deux voix. Né d’une envie de s’inventer dans le paysage des musiques traditionnelles, le duo Arizonà puise son inspiration dans les répertoires de bals et les collectages. L’occitan et le français s’y croisent pour filer ensemble un répertoire qui s’écoute et se danse. On se laisse volontiers transporter dans cet univers intimiste et épuré.”
Pour en savoir plus > https://www.arizonaduo.com/
Elles seront en résidence à la Grange des Vachers au mois de Novembre et viendront ensuite ravir vos oreilles en Haute-Loire, affaire à suivre !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.