L’Agence des Musiques des Territoires d’Auvergne

Qui sommes-nous ?

 

L’Amta, Agence des Musiques des Territoires d’Auvergne, travaille depuis trois décennies à collecter et valoriser le patrimoine oral des espaces qui composent l’Auvergne, avec la musique pour domaine de prédilection. Depuis une quinzaine d’années, les équipes de l’Amta travaillent sur la mémoire collective dans son ensemble, avec les outils combinés de l’archive sonore, de la réalisation vidéo ou du webdocumentaire, en développant une méthode originale en appui sur ses compétences dans les domaines de l’interview et de la collecte du récit de vie. Elle a notamment été, 2015, labellisée par la Commission Française Nationale de l’Unesco au titre d’ONG “experte du Patrimoine Culturel Immatériel”, et intervient auprès de nombreuses collectivités au sein de projets d’aménagement du territoire, de développement culturel ou touristique, toujours en faveur du vivre-ensemble, des liens intergénérationnels, du dialogue interculturel, de la coopération entre acteurs du territoire, et à l’écoute des habitants.

Fort d’un fonds documentaire qui, à ce jour, représente plus de 1000 heures d’enregistrements sonores, plus de 800 heures de films, et environ 10 000 photos, nous consacrons une partie de notre activité à la numérisation et à la mise à disposition des trésors du patrimoine oral, en tant que Pôle Associé de la BNF. Les nombreuses publications (cassettes, Cds, atlas sonores) dont l’Amta a été le producteur ont aujourd’hui partiellement cédé la place au numérique, avec l’indexation et la mise en ligne des fonds sonores et partition sur la Base Inter-régionale du Patrimoine Oral, en libre accès.Enfin, pour que les musiques, contes, langues et danses qui émaillent les paysages culturels de nos territoires gagnent la visibilité qu’ils méritent,  l’Amta fédère et accompagne les acteurs du patrimoine oral des quatre départements de l’Auvergne Historique depuis sa création en 1985 : musiciens, conteurs, danseurs, associations, qui font des matériaux traditionnels les ferments de la création artistique contemporaine. Elle est adhérente de la FAMDT (Fédération des Acteurs des Musiques et Danses Traditionnelles), anime un réseau de quatre CdMDT (Centres Départementaux des Musiques et Danses Traditionnelles) et développe des partenariats avec de nombreux lieux de création et de diffusion de musiques actuelles sur le territoire Auvergnat.

Collectage – Enquêtes de terrain

 

L’AMTA, depuis sa création et avec une spécialisation dans les expressions musicales, sillonne villes et campagnes à l’écoute des habitants de l’Auvergne, afin de remettre à jour ce qui constitue à la fois l’exception culturelle d’un territoire, le ciment du lien social et le socle de son développement.

Fort d’une expérience de plus de 30 ans de collectage des musiques traditionnelles, l’AMTA s’investit dans des projets de longue haleine portant sur l’ensemble du patrimoine culturel immatériel (voir définition de l’UNESCO ici). Nous restituons le fruit de nos enquêtes en éditant des courts-métrages, composés de portraits filmés, donnant à voir la richesse culturelle des territoires en question. Ces films sont l’occasion de projections-débats mettant en lien les habitants et les acteurs des territoires, afin de développer de nouvelles façons de vivre ensemble basées sur la reconnaissance des savoirs et savoir-faire de chacun. Pour en savoir plus, accédez aux fiches “travaux” suivants :

Certains travaux se centrent sur des thématiques spécifiques du Patrimoine Culturel Immatériel :

Suivez l’actualité de ces projets sur le blog “Carnets de Terrain” de l’Amta :

https://carnetsamta.fr/

En milieu scolaire

 

7Depuis 1985 et son conventionnement avec la DRAC Auvergne, le projet de l’AMTA se concrétise dans des actions qui contribuent à renforcer le lien social, à développer l’esprit d’innovation et la création, à favoriser l’ouverture vers les autres et le monde, pour faire en sorte que tout un chacun se sente à la fois solidaire de son territoire et citoyen du monde.

En appui sur les valeurs portées par la transmission orale et l’éducation populaire, l’AMTA a su engranger des savoir-faire très spécifiques pour faire découvrir et partager la démarche de l’appropriation du patrimoine oral. En outre, de la recherche à la création, les scolaires ont toutes les qualités requises pour dérouler la grande histoire de leur pays, grâce à leur imagination et leur capacité à faire ensemble… C’est pourquoi l’AMTA réalise régulièrement des projets de contes musicaux portés par les écoles primaires des territoires d’Auvergne.

 

  • Pourquoi un conte musical ?

Ces contes musicaux ont pour objectif d’ancrer la mémoire des plus jeunes dans leur espace familier, de favoriser le sentiment d’appartenance et de continuité par l’appropriation de leur culture, créant ainsi un imaginaire collectif.
La rédaction d’un conte fondateur permet d’intégrer les notions de récit indispensables à la compréhension du monde et de la vie en communauté. Mais l’élaboration de ces contes musicaux mêle aussi d’autres aspects du patrimoine immatériel, sans cesse réinventé et recréé : on s’inspire de la topologie locale, du dialecte, des spécificités du territoire pour enrichir la narration; on utilise également la base de chansons et d’airs traditionnels pour inventer celles qui rythmeront le spectacle. Pour les enfants, il s’agit de connaître hier, imaginer aujourd’hui, pour s’affirmer demain. 

  • A quoi ça sert ?

166Avant tout, cette opération à pour vocation de faire découvrir et connaître son territoire grâce à l’ensemble des connaissances transmises par les différentes associations et intervenants locaux. C’est également l’imaginer, à partir des connaissances repérées au cours de la phase de sensibilisation, afin d’enclencher le processus d’écriture et d’illustration du conte musical.
Ce type de projet fait également appel aux principes du compagnonnage : il s’inscrit dans des rapports d’écoute, de dialogue, d’adaptation entre l’ensemble des acteurs du projet. Le conte musical est une trame que chacun doit s’approprier et construire : plus les enfants s’investissent et plus ils deviennent autonomes, acteurs de leur projet, tout en modifiant profondément le regard qu’ils portent sur leur territoire. Ce projet est l’occasion de développer une approche pluridisciplinaire mêlant des éléments du programme scolaire à un travail sur l’imaginaire et la créativité. C’est aussi l’occasion de favoriser le travail de groupe avec pour maître mot l’idée de co-construction.

La restitution du travail accompli l’année durant prend la forme d’un spectacle qui rassemble sur scène une soixantaine de personnes, un conte ponctué d’une dizaine de chansons pour une durée d’environ une heure. Des musiciens et un récitant professionnels se chargent d’accompagner les enfants sur cette dernière phase de travail.

Le Conseil d’Administration

 

Président : Raymond Amblard
Vice-Présidents : Didier Boire, Jean Frébault et Alain Petitrenaud
Trésorière : Christiane Pralong
Secrétaire : Didier  Decombat

Sont membres :

Cédric Bachèllerie
Laurent Boithias (IEO 63)
Eric Champion
Dominique Daron (Académie de Clermont-Ferrand)
Cyril Etienne (CdMDT63)
David Girodot (CdMDT15)
Céline Goupil (CdMDT43)
Jean-François Heintzen (CdMDT03)
Perrine Liogier (CdMDT63)
Raphaël Maurel (CdMDT63)
Nathalie Miel (Le Damier, Clermont-Ferrand)
Nicolas Mayrand (L’Autre-Parleur)
Joël Régnault (CdMDT03)
Eric Roux (Ocpop)
Frédéric Roz (Le Tremplin)
Frédérique Seychal (CdMDT15)

L’équipe 

 

Directeur : 

David De Abreu

 deabreu@amta.fr

 

 

 

 

Responsable multimédia : 

Julien Sagne

 julien.sagne@amta.fr

 

 

 

 

Responsable des archives sonores : 

Eric Desgrugillers 

eric.desg@amta.fr

 

 

 

 

Chargé du collectage : 

Jacques Puech

 jacques.puech@amta.fr

 

 

 

 

Responsable de communication et des évènements: 

Romain Maurel

 romain.maurel@amta.fr

 

 

 

 

Accueil, secrétariat, comptabilité : 

Laurence Jaffeux

 contact@amta.fr

 

 

 

 

Chargée du fonds photo et des interventions en milieu scolaire : 

Magali Champion

 

 

 

 

 

Phonolithe :

Mathéo Hébert

contact@phonolithe.fr

 

 

***

 

 

L’AMTA est soutenue par :

image

Impression

 

Les commentaires sont fermés