Les bourrées de Madame Peyrard

Pierre Chapuis a enregistré auprès de Mme Peyrard de Raucoules (43) seulement cinq chansons : une complainte et quatre bourrées. À priori, au regard d’autres enquêtes auprès d’autres chanteuses, rien de tout-a-fait exceptionnel, si ce n’est que quatre bourrées chantées d’affilée n’est pas une chose très fréquente. Mais, je suppose que… Lire la suite

Les brigands à l’auberge

Les brigands à l’auberge est le titre d’une chanson-type établi par Patrice Coirault, chercheur qui a catalogué les chansons de tradition orale. Celle-ci porte le numéro 9508, juste avant la chanson 9509, racontant la vie de Mandrin, célèbre voleur auralpin avant l’heure auquel nous consacrerons bientôt un article. La particularité… Lire la suite

Cousinades [#1] – Le trin-trin

Ah ! la famille ! quand on en parle à travers le prisme de la chanson de tradition orale, on sait qu’on est pas loin des ennuis… Si le rossignol des chansons est souvent porteur de mauvaises nouvelles (ah! les amours!), les cousins ont toujours tendance à se comporter comme… Lire la suite

Deux bourrées de Joselou

Joselou Morange, accordéoniste de Courpière, amateur de marches musettes et de valses allemandes, est aussi un joueur de bourrées. En voici deux qui ne laissent pas tout-à-fait indifférent. Il s’agit d’une version de la très connue “bourrée de Royat”, de son titre le plus usuel. Si on fait abstraction des… Lire la suite

Le Portrait

Il s’agit du titre d’une chanson type, identifiée par le chercheur Patrice Coirault sous la cote suivante : 3008 Le portrait. Cette chanson est assez répandue dans les collectes concernant l’Auvergne et le Velay, on la trouve souvent sous un autre titre correspondant à l’incipit : « Grands dieux que je suis à… Lire la suite

Prends tos solièrs

Voici une bien jolie bourrée, un peu méconnue, dont on a de traces dans nos archives sonores sur le département de la Haute-Loire, uniquement. Cela ne veut pas dire qu’elle n’existe pas ailleurs, bien évidemment, mais on ne peut pour l’instant qu’attester de sa dimension locale… Nos amis lecteurs de… Lire la suite

Y en a une qui dit : je n’ai que cinq sous…

Il s’agit d’une bourrée bien connue, en particulier en Artense, enfin, que l’on croit connaître… En comparant plusieurs versions puisées dans les archives sonores, on se rend compte qu’elle se ressemblent beaucoup, tout autant qu’elles diffèrent : c’est l’histoire du verre à moitié vide ou à moitié plein… tout dépend… Lire la suite

“C’est vieux vieux, ça!”

C’est comme ça qu’André Gatignol qualifie le morceau qui suit, une valse, enregistrée en Août 1984 à Saint-Genès-Champespe par Eric Cousteix. Aucune indication sur l’apprentissage de ce morceau, de la personne qui lui avait appris. Pas d’autre valse qui ressemble à celle-ci repérée chez les autres violoneux du coin (en… Lire la suite

Le pas du loup

Ce titre étrange est donné à un morceau qui fait partie des “tubes” du répertoire de tradition orale du Massif Central, à tel point qu’on le retrouve à de nombreuses reprises dans les archives sonores anciennes et récentes, ainsi que dans les sessions de “boeuf” musical qui essaiment nos cafés… Lire la suite

Pyrame et Thisbé

Ce mythe romanesque bien connu depuis Les Métamorphoses d’Ovide est un des rares à avoir traversé la tradition orale en venant tout droit de l’Antiquité. Quels que soient les chemins qu’elle a empruntés pour arriver jusqu’à nos oreilles, cette histoire devenue pour nous une chanson présente quelques particularités. Pyrame et… Lire la suite