Pourquoi ?

En juillet 1942, à peine sorti de l’instabilité de la bipédie, on lui offre un vélo et dans sa barboteuse sans autre garantie que son devoir d’y parvenir, on lui demande de se propulser sans roulettes et sans mains tenant la selle. Sur ses deux premiers clichés, l’enfant, à mi-chemin… Lire la suite

Le sens du partage

Ils adoraient leurs enfants. L’aîné s’appelait Jean et la petite, Justine. La petite, car la dernière, mais elle n’avait rien de petit. Ni son physique, ni sa force morale. Ils les adoraient et pour pouvoir les admirer lorsqu’ils échappaient à leurs regards, ils leur imposaient de se faire photographier en… Lire la suite

La Gillette Piau

“Emmerde pas les poules, qu’elles pondront des œufs carrés !” balançait elle rituellement à son fils, campé comme un I dans la terre juste derrière elle, lorsqu’elle donnait à manger à ses volailles chéries.  “Et les œufs carrés, j’peux t’dire, c’est pas facile à manger!” La Gillette Piau, puisque c’était… Lire la suite

Voir la mer

 Quitter ces montagnes pour aller voir la mer, quel périple, que d’excitation et d’empressement. Le voyage en car est interminable. Pour l’essentiel, il est passé en discussion inutile ou futile. Les paysages traversés n’étant en rien un but énoncé, ils ne sont pas regardés. Seuls deux points comptent, celui du… Lire la suite

Les siamois

Des siamois à trois pattes, voilà qui n’est pas commun. En fait, il semble bien qu’il y en ait une quatrième mais perpendiculaire aux autres et soutenues par les mains droites des deux enfants étroitement réunis. Que peut bien circuler entre ces deux rêveurs où les os du crâne leur… Lire la suite

L’Auvergne profonde

L’Auvergne est profonde comme l’indique cette photographie où l’opérateur, dos aux roches tuilières et Sanadoires fixe sur le papier, le lac de Guéry avec en fond les monts Dore. Sa profondeur s’exprime ici par sa magnificence, par sa noblesse et sa puissance. L’espace prenant la parole, il raconte une histoire… Lire la suite

Je ne marche plus, je roule

Le meilleur moyen de ne pas user les semelles de ses chaussures c’est de ne pas marcher ou de s’en aller en vélo. Mais que d’économie pour pouvoir acquérir ce type de machine infernale où nombreux sont ceux qui y perdirent la vie, l’usage de leurs jambes, de leurs bras… Lire la suite

Dames aux Chapeaux

Que veulent abriter ces dames magnifiques en arborant de si beaux chapeaux ? Lire la suite

Quel sourire…

  Tes joues gonflées, tes yeux plissés… Ta douce peau si jeune, jusqu’à tes petites phalanges potelées… Maman t’avait elle-même confectionné le vêtement qui t’enveloppait le haut du corps, laissant tes genoux afficher leur courbe parfaite, tes genoux immaculés de toute plaie jusqu’alors. Nous n’avions pas peur que tu tombes… Lire la suite

Pierre la Piaille

« – Je vous jure ! Il répétait inlassablement ces trois mots, comme pour relancer sans cesse le moteur de sa logorrhée. C’était une sorte de tampon verbal, qui avait dans sa folie une grande valeur officielle, presque institutionnelle. C’était un certificat, en bonne et due forme, et pour accentuer sa bonne… Lire la suite