21 – Les Passeurs – Silence de lumière

Avant d’arriver chez lui, sachez qu’il est magasinier dans une grande entreprise des Ancizes, célibataire, ne supportant pas les chiens et qu’il avait toujours vécu avec sa mère, disparue il y a cinq ans. Depuis sa mort, il occupe une petite maison des Combrailles ancrée dans un bourg qui ne… Lire la suite

20 – Les Passeurs – Un Violoneux dans la Ville

A sa retraite, il quitta son village pour habiter avec son fils à la ville. Lorsqu’on a passé sa vie sur le plateau d’Allanche, dans un petit hameau nommé Mouret-de-Chalinargue, à faire de la menuiserie et du violon, la cité aurillacoise doit vous apparaître comme un animal tentaculaire et impénétrable.… Lire la suite

19-Les Passeurs – sur l’épaule de Ségurel

Pour sûr c’était bien fini. Jamais plus, il ne retrouverait le temps des bals comme il l’avait connu. Après avoir longtemps attendu, il se résolut à l’acheter. Il avait choisi le plus robuste et le plus puissant pour que le son se rapproche de celui des instruments. Ce son, il… Lire la suite

18 – Les Passeurs – Le chant n’est que silence

A marcher sur mon ombre, j’étais arrivé à être persuadé de traverser des eaux en appui sur de grandes feuilles sombres. La maison était au fond de l’allée et semblait osciller. Mes pensées étaient déjà loin lorsqu’il me salua. Nos mains sont restées longtemps l’une dans l’autre et sa peau… Lire la suite

17 – Les Passeurs – Un vélo dans le cabourlot

-Ce n’est pas la peine, n’y allez pas. -Vous parlez bien du musicien qui joue de la cabrette et de la vielle à la sortie du village ? – C’est bien de lui dont je vous parle et je vous redis de ne pas y aller. – Nous voulons seulement… Lire la suite

16 – Les Passeurs – Le Piège de la Chanson

Sa voix s’accrochait à ses reins comme un filin,s’étirait et s’écartait comme le lancé d’un épervier. Prise au piège de son expression changeante, placée sur le fil du texte, Marie-Jeanne nous embarquait inexorablement dans des récits d’une douce banalité. Elle mesurait ses effets, conduisait en maître assuré la pyramide d’images,… Lire la suite

15 – Les Passeurs – Un Eternuement d’Etincelles

Il n’est pas vrai que le chat dort, il patiente avant d’aller dehors. L’habitude voulait qu’il sorte pour défaire et retracer l’infini du cercle, mais depuis quelques jours, il se contentait d’un point, un effet du temps qui lui fixait sa place dans l’univers. Martial Ceppe le regardait depuis des… Lire la suite

14 – Les Passeurs – Les mains sur le visage

Les vieux, on croit qu’ils chantent mais en fait, leur chant n’est qu’une prière qu’ils adressent à leurs souvenirs. Leurs corps s’en vont comme leurs apparences, menacées par la fuite de leur image. Petit à petit, ils disparaissent devant un miroir qui s’agitant pareil à la surface de l’eau absorbe… Lire la suite

13 – Les Passeurs – La Danse des ombres

Sur l’échine des montagnes qui entourent Pradier, surplombant une partie du Cézalier, la Deux-Chevaux tirait son chargement. Dans ce pays-frontière entre le Cantal et le Puy de Dôme, le paysage semblait suspendu. Tout n’était que trace humaine et sentiment d’abandon : désert de verdure oublié de toute envie de s’y étendre.… Lire la suite

12 – Les Passeurs – L’ourtalou

« L’ourtalou pacho, lou tem bo combia » Il est vrai que lorsque l’ourtalou passait, le temps allait changer. Mais il est également vrai que cet homme qui sillonnait le canton de Montsalvy, une des poches perdues du département du Cantal, avait réussi sa vie durant, à éviter la moindre goutte de… Lire la suite