DUO PUECH GOURDON

Jacques PUECH : Cabrette, voix

Yann GOURDON : Vielle

Suite de Marches de Noces
(Suite de Marches de Noces)

Ce disque arrive comme la reprise d’une respiration trop longtemps interrompue.

Le couple cabrette-vielle qui n’a sur le principe rien d’innovant, car de nombreux musiciens, pour la plupart implantés à Paris ont utilisé cette formule, n’en reste pas moins original.

Il est clair que ce disque révèle une utilisation très contemporaine du couple cabrette-vielle, du point de vue de la conception de la musique.

Ici l’invention n’est pas due qu’au mélange des timbres instrumentaux, mais avant tout à l’écriture de ce même mélange.

Il se dégage de cet enregistrement une plastique, une matière sonore, qui touche assurément à des fondamentaux de ce que sont ces musiques.

Le rapport aux sources porte ses fruits et l’on peut sans crainte affirmer que les matériaux de base que sont les objets de la collecte, mis au service d’une véritable esthétique donne un C.D où  l’acte créatif est clair et limpide les traces qui en découlent.

Au-delà des quelques faiblesses dans une partie des pièces vocales qui ont le mérite de se mêler au duo donnant ainsi une place privilégiée à l’indispensable médium qu’est la voix, je vous invite à nouveau à écouter avec beaucoup d’attention la manière dont sont conçus les arrangements ou les accompagnements des pièces vocales.

L’on peut également déplorer que ne figurent pas sur la pochette plus de détails sur les sources et la démarche, mais cela n’est pas d’une grande importance au regard du résultat. Il en irait de même pour l’esthétique générale de l’objet, mais là aussi ce n’est pas essentiel de développer cet aspect de la production du C.D.

En conclusion, un projet fait de liberté, transcendant les sempiternelles références du genre. Ce disque est à apposer sur le plus grand nombre d’oreilles pour que les cerveaux qui les relient entrevoient de nouvelles perspectives à l’expression de ces musiques.

A.R

Pour en savoir plus :

Pour se procurer le disque :
Pour marque-pages : Permaliens.

2 Commentaires

  1. La critique sur l’esthétique générale de l’objet m’étonne. J’ai particulièrement été séduite par la qualité plastique de l’objet, preuve d’une véritable démarche esthétique. Le travail admirable, par une reprise à la main des graphiques et des polices (au verso), mérite d’être pleinement salué. De même manière que la musique qu’ils proposent peut nous surprendre, l’objet déconcerte parce qu’il déplace les normes communément admises pour ce type de production.

  2. Hérissé Marc-André

    Après avoir participé au stage passionnant de vielle avec yann Gourdon, à St. Flour, je découvre le duo très attachant: Puech-Gourdon. Sensible et en recherche de sonorités anciennes à la cabrette et la cor-nemuse Béchonnet, moi-même fabricant d’anches, je découvre un accord parfait avec la vielle et la cabrette de ces deux musiciens de talent. Malgré une certaine « modernité » dans l’exécution des morceaux interprétés, je suis transporté au siècle passé, ou la musique traditionnelle s’exprimait pour faire danser. Longue vie à cette belle jeunesse musicienne qui sentent et traduisent si bien nos racines musicales! Amicalement, Marc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *