Teisson, du blues en polka!

Cette polka piquée est chantée et jouée à l’accordéon par Gaston Pic, et a été enregistrée par José Dubreuil le 22 mars 1992 à l’auberge du Bufadou à Saugues.

Le chant est interprété avec force et beaucoup de cadence. Le timbre de sa voix n’est pas sans faire penser aux chanteurs de rythm’ and blues des années 1970. Cela apporte beaucoup au morceau et permet au chanteur de s’installer sur un rythme lent, lui garantissant un balancement (un « swing » si l’on veut) prononcé.

cliquez sur la partition pour l'agrandir

La variété rythmique tient à la souplesse des motifs musicaux : Mr Pic présente quatre façon différentes et successives d’interpréter le motif de la deuxième partie : « t’ai crompat, te vole… ». Il assure ainsi la possibilité d’introduire à tout moment de la variation. Cette dernière atteint également le texte : il s’agit de l’histoire de deux boeufs tirant la charrue chacun de son côté, l’un par le mancheron, l’autre par le timon. Ce dernier devient un tonneau à la reprise de la première partie. Le nom des boeufs est également variable : Melon, Teisson, Tilon…

Tous ces petits détails sont le signe d’une grande spontanéité dans l’exécution du morceau. Le passage à l’accordéon ne le dément pas.

cliquez sur la partition pour l'agrandir

Le jeu est très fleuri et présente le même type de variété rythmique que le chant, pouvant basculer à tout moment d’un motif à l’autre. Il va même, pour soigner ses transitions et donner de l’espace à la mélodie, jusqu’à rajouter un temps dans la mesure (voir la 4e mesure de la partition, ainsi que la dernière). Il faut préciser que tout cela se déroule alors que le musicien est en train de chercher ses notes et ne semble pas très sûr de lui! Mais il ne doute pas de son style et de sa façon de jouer, très ornée, mettant ainsi en valeur une cadence sous-jacente dont on devine aisément l’efficacité et une culture musicale assumée et puissante.

 La simplicité apparente de cette mélodie est considérablement enrichie par la manière de penser la musique (savoir-être) et par la façon de la jouer (savoir-faire)!

Eric Desgrugillers

 

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *