Des cornemuses tout terrain…. par Olivier Gitenait

Professeur de cornemuse et de saxophone à l’école municipale de musique de Bellerive-sur-Allier et de Cusset, membre du groupe Ribouldingue et jeune facteur de cornemuse à membranes.

18 décembre 2008, 9H30, Bellerive sur Allier, groupe scolaire Burlot, une dizaine d’enfants rayonnants m’attendent au portail de leur école pour me guider jusqu’à leur classe où Olivier Gitenait, non moins rayonnant, les initie à la cornemuse….tout un programme ! Les enfants et leur maître de cornemuse ont bien voulu tout à la fois me faire découvrir leurs talents et répondre à quelques questions.


Olivier Gitenait

Olivier Gitenait


Olivier, comment a démarré ce projet et pourquoi ?
Il est parti de l’envie d’amener les musiques et danses traditionnelles à des enfants qui ne seraient sûrement jamais venus à l’école de musique. Pour toucher un maximum d’enfants, l’école est le lieu idéal. Ce projet concerne 150 enfants qui pratiquent le chant, la danse et la cornemuse de CM1 et CM2 de deux groupes scolaires de Bellerive sur Allier. Après m’avoir entendu jouer, vingt d’entre eux ont décidé d’apprendre la cornemuse. Ce projet a débuté après les vacances de Toussaint et se terminera le 22 mars par une prestation publique.
Cela fait très longtemps que je voulais mettre en place un tel projet, mais trouver le budget pour faire fabriquer 20 cornemuses à un luthier….n’est pas une mince affaire !
Alors je m’y suis pris autrement, j’ai prospecté, notamment lors de festivals comme St Chartier, pour voir ce qui se faisait et j’ai trouvé un instrument qui m’a beaucoup intéressé : une cornemuse à membranes. Après avoir analysé les matériaux et compris comment elle fonctionnait….je me suis mis en quête du matériel nécessaire à sa fabrication et je me suis initié au bricolage et, plus difficile encore, à la couture !…La cornemuse que je propose aux élèves est largement inspirée de cornemuses fabriquées par Jozsef Kozak. En réalisant moi-même les vingt cornemuses mon projet devenait présentable….budgétairement parlant ! C’est l’association des amis de la musique de l’école de musique qui prend en charge le budget fabrication et la ville de Bellerive sur Allier les interventions scolaires. C’est une politique volontariste où les parents n’ont aucune contrainte : l’instrument est prêté et les interventions se déroulent durant le temps scolaire. Nous sommes deux intervenants, tous deux enseignants à l’école de musique: Marianne GAY pour l’atelier chant et danses et moi pour la cornemuse.

Quels matériaux as-tu utilisé ?
Différentes tailles de tuyaux PVC, de la cellophane, du bois qu’il a fallu que j’usine, des tubes de feutres couleurs et de l’alaise pour la poche. D’instrumentiste/pédagogue je me suis transformé en facteur de cornemuse à membrane avec toutes les contraintes techniques que celui-ci doit surmonter…il m’a bien fallu toutes les grandes vacances pour y parvenir!
Je suis arrivé à fabriquer un instrument fonctionnel qui consomme peu d’air, qui est stable et d’entretien facile: les élèves peuvent changer eux-mêmes la membrane.


gamin2

Scène d'apprentissage

Comment cet apprentissage se déroule-t-il et quel est le répertoire?
Il s’agit de transmission orale, durant les séances nous reproduisons sur la cornemuse les mélodies que nous chantons.
Pour aider cet apprentissage j’ai réalisé sur C.D une méthode où je propose de l’écoute, du chant, des exercices techniques, l’accordage, l’endurance.
Concernant le répertoire, je l’ai composé dans l’esprit des musiques du Centre France. Ce sont des pièces avec une progression : des mélodies faisant appel à 4 notes au début et ensuite plus. L’objectif principal que je me suis fixé c’est que les enfants se fassent plaisir en jouant une ou plusieurs mélodies et que la séance soit un moment récréatif et plein d’échanges. Jusqu’à présent ils ont beaucoup porté d’attention à la maîtrise de la poche, maintenant qu’ils la possèdent ils obtiennent un bon résultat musical. Avec leur nouvelle sensibilité je vais pouvoir leur faire découvrir différentes cornemuses, différents répertoires, d’autres instruments traditionnels et, si après le 22 mars certains veulent poursuivre l’aventure j’en serai bien évidemment ravi….


contacts :
0682036619
ou
olivier03@mageos.com

Pour marque-pages : Permaliens.

2 Commentaires

  1. Guillaume de Cusset

    Très bonne idée, à quand le site internet “Comment fabriquer sa propre cornemuse”?
    Une très bonne initiative, qui donnera sûrement envie aux enfants d’en apprendre plus sur la cornemuse.

  2. Bonjour,
    superbe idée !!
    dommage que cela ne se généralise pas dans les écoles.
    je suis très intéressé par cette petite cornemuse pour mon fils, serait-il possible de me renseigner sur la fabrication, matériels, plan, etc… ?
    Un très grand merci pour votre aide.

Laisser un commentaire