Bal o centre

Cela fait des années maintenant qu’il n’y avait plus eu de bal traditionnel à Clermont-Ferrand. La seule occasion d’y entendre régulièrement de la musique trad est le « bœuf *» mensuel – tous les premiers jeudis du mois-  au Zanzibar, Place Delille, malheureusement l’espace mis généreusement à disposition ne permet pas aux danseurs de s’exprimer.

Aujourd’hui, cela a changé, la vie culturelle clermontoise s’enrichit, la diversité culturelle a trouvé un terrain d’expression !  En effet, l’année 2009 a vu la naissance d’une nouvelle association de musique traditionnelle :  Bal o Centre, qui a pour but d’organiser des bals dans la belle capitale de l’Auvergne.  Parti d’un collectif restreint, le projet a déjà abouti à l’organisation de deux bals, le 13 juin dernier avec Bardane à 2 et La Compagnie Léon Larchet et le 2 octobre dernier avec A4 et le Duo Artense, qui ont, à chaque fois,  attiré près de 200 personnes. Nous avons rencontré l’une des chevilles ouvrières de cette nouvelle et dynamique association, Raphaël Maurel dit Raphnin, qui a bien voulu répondre à nos questions.

Qui compose cette nouvelle association ?

L’association est composée de tous ceux qui veulent faire revivre les bals à clermont, tout simplement! L’idée est partie d’un collectif de personnes pour la plupart membres d’autres associations de musiques ou de danses traditionnelles dans le Puy-de-Dôme intéressées par l’idée. Nous avons organisé un premier bal avec une équipe de bénévoles qui se sont tout de suite investis dans le projet et avons pu grâce à cet élan monter la structure actuelle de Bal o Centre.

Qui peut se sentir intéressé par un investissement au sein de votre asso ?


L'Armoire Bleue

L'Armoire Bleue


Tout le monde!

Le but avoué est de proposer des bals populaires, accessibles à tous tant par les prix que par la diversité musicale, tout en restant dans un ancrage territorial traditionnel.

Beaucoup de monde peut être intéressé par l’association, comme l’ont prouvées les nombreuses adhésions dès le second bal. L’association étant implantée à Clermont-Ferrand, ville centrale en Auvergne où il n’y avait pourtant plus eu de bal depuis trop longtemps, fait que nous pouvons rassembler lors de nos bals de nombreux danseurs et musiciens. Des bénévoles d’autres structures associatives sur Clermont-Ferrand se sont tout de suite investis dans l’association naissante pour la faire vivre, et c’est surtout grâce à eux que nous pouvons aujourd’hui espérer continuer sur notre lancée. Nous tentons de concilier les dates de nos activités avec les autres associations proc

hes afin d’éviter toute concurrence, ce qui permet aux bénévoles d’une association de découvrir l’autre et pourquoi pas de s’y investir également…

L’association se veut très ouverte ; chacun peut bien sûr adhérer pour une somme volontairement modeste (10€, encore une fois qui dit musique populaire dit musique accessible à tous) et peut s’investir très facilement en s’insérant dans les diverses commissions qui composent l’association : commission programmation, commission technique, commission ateliers, commission déco…et apporter sa patte à l’ouvrage, ou tout simplement en donnant un “coup de main” au passage!

Nous essayons également de sensibiliser le public étudiant, en proposant des ateliers d’initiation à la danse à prix réduit.

Avez-vous sensibilisé les collectivités territoriales à votre projet ? Si oui, lesquelles & quel retour ?


TOAD


C’est avant tout grâce à la mairie de Clermont-Ferrand que nous avons pu monter notre projet à bien, car une équipe de bénévoles motivés ne suffit malheureusement par toujours pour résoudre des problèmes techniques comme le lieu du bal…

Par l’intermédiaire de la salle de l’Oradou qui accueille nos bals et nos réunions, nous avons pu obtenir l’aide de la mairie.

Comment se font les choix de programmation ? Sur quels critères ?

Les choix se font surtout selon les goûts musicaux des membres de l’association! Nous essayons pour l’instant de concilier qualité musicale et petit budget, le pari est réussi jusqu’ici.

Le but est de faire tourner des musiciens et groupes locaux, de leur offrir une occasion supplémentaire de se produire sur Clermont-Ferrand, mais également de faire découvrir aux danseurs, musiciens et spectateurs clermontois des groupes extérieurs qu’ils ne connaissent pas forcément.

Quels sont vos projets à court, moyen & long terme ?

Pour l’instant le but est d’organiser 4 bals par an, espacés régulièrement, et de proposer une diversité musicale. Nous pensons déjà à de plus vastes projets mais qui restent pour l’instant à l’état d’idées.

Prochain R.V à la salle de l’Oradou, 88 rue de l’ Oradou à Clermont-Ferrand le samedi 6 février, 21H avec l’Armoire Bleue & Toad.

* Un « bœuf » est un instant musical informel auquel peuvent se joindre différents musiciens

Pour marque-pages : Permaliens.

Un Commentaire

  1. DUPECHAUD Roselyne & René

    adherer a lassociation amta nous sommes musiciens tous les deux
    Roselyne vielle piano René sax alto

Laisser un commentaire