La belle épicière

Cette valse est jouée à l’accordéon diatonique par Guy Bourdier qui  a été enregistré par les Brayauds le 16 février 1987 de Saint-Julien-la-Geneste, canton de Saint-Gervais d’Auvergne dans les Combrailles (63). Il s’agit d’un extrait de la cassette : « Musique du canton de Saint-Gervais ».

Le jeu de Guy Bourdier semble se situer au carrefour de différents styles et de différentes époques. On entend, comme chez beaucoup d’autres joueurs d’accordéon des Combrailles, l’influence marquée du genre musette, en particulier dans la couleur tonale de la mélodie. Mais la façon de jouer semble directement issue du répertoire de la tradition orale, par sa sobriété et sa spontanéité.  On a l’impression que le musicien invente son morceau au fur et à mesure, que son accordéon joue sur le débit de la parole. Cela peut s’expliquer par un contraste de dynamique entre la mélodie et l’accompagnement.

cliquez sur la partition pour l'agrandir

Ce dernier est très répétitif : le musicien ne se sert que de deux accords, mais cela est suffisant pour donner une impression de bourdon rythmique, ce qui est accentué par l’appui systématique sur la première note de chaque mesure. (On peut se reporter à la portée en petit sur la partition : il s’agit de la note allongée, marquée par un -).

La mélodie est jouée avec beaucoup de souplesse, multipliant les liaisons et les notes allongées. Les quelques ornements ont un rôle rythmique et permettent de la relancer, de lui donner de l’énergie. A l’écoute, on entend que le musicien vise et appuie les premières notes des mesures, exactement comme pour l’accompagnement. Ces appuis constituent le point de rencontre entre la mélodie souple et l’accompagnement très rythmé. Ainsi,  la découpe rythmique est très marquée, et la mélodie semble flotter sur ce moteur incessant, s’y raccrochant au moyen des appuis et des ornements.

Il découle de cela une impression particulièrement agréable, donnant envie de se lever de sa chaise, ce qui est le propre de la musique à danser.

Guy Bourdier (coll. AMTA)

Eric Desgrugillers

 

Pour aller plus loin :

  • Pour consulter en ligne les extraits sonores de « Musique du canton de Saint-Gervais » : cliquez ici
  • Pour accéder à notre fonds photographique du canton de Saint-Gervais : cliquez là (petit conseil : choisissez la collection 7 (AMTA) et taper “gervais” dans la barre de recherche )
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire