JOSE ROUX : Mescladis

 

En 2007, l’AMTA a co-produit avec le musée des musiques populaires de Montluçon l’album « Cabreta d’amor » où José ROUX déroulait dans un livret conséquent ses souvenirs et son itinéraire de musicien.

Son  coup de foudre pour la cabrette, il l’a eu un soir de vacances à Figeac où il lui a été donné d’assister à un spectacle avec Martin Cayla- célèbre cabrettaïre-  qui demeurera a jamais sa référence.

Depuis son intérêt pour cet instrument ne s’est pas émoussé….Voici un nouvel épisode discographique « Mescladis » qu’il présente lui même

« Ce nouvel enregistrement rassemble quelques-uns des souvenirs du temps de ma jeunesse musicale, mais reste surtout un CD conçu et réalisé simplement, sans artifices ni retouches, un CD plaisir.

Aussi, un CD coup de cœur qui ramène à mes racines : ma mère est née au moulin de Vielleillespesse près de Loubinet, aux environs de Saint-Flour (Cantal) et mon père est issu du petit village de Faycelles, proche de Figeac (Lot). Figeac, c’est le Lot du Haut-Quercy à 20 km du Cantal et à 25 km de l’Aveyron, c’est là où j’ai vécu ma meilleure vie.

Ce n’est déjà plus le pays des cabrettes, mais elles ne sont pas loin ! Je n’ai connu dans les années 1960 que deux sonneurs de cabrette dans le département : un à Figeac (Valadier), le second à Cahors (Valade). Ils étaient partis de leur Aveyron natal pour Paris puis étaient revenus se fixer dans le Lot. Tous deux étaient des amis de Martin Cayla, j’étais le troisième…

J’ai eu la chance de découvrir presque toutes les facettes de la région Auvergne comme de la région Midi-Pyrénées et me suis particulièrement attaché à la richesse de leurs rivières, comme le Lot qui depuis le Mont Lozère passe en Auvergne, entre en Quercy, pour terminer son périple dans les plaines fertiles du bas-pays. Ce Lot qui reçoit la multiple et magnifique Truyère de mes vacances, qui nous arrive de la Margeride… Comme le Célé, autre affluent, qui traverse Figeac… Comme la Cère cantalienne, qui passe aussi dans le département du Lot pour aller vers la Dordogne…

Les hommes ont toujours suivi ces « chemins d’eau », l’oralité a colporté et mêlé les traditions musicales…

Alors si je n’oublie pas l’Auvergne ni le Rouergue, j’ai voulu, avec MESCLADIS, faire ressurgir pour vous quelques mélodies ou autres bourrées du Bas-Quercy, de ces rives du Lot proches du Lot-et-Garonne, ou encore inspirées des bords de Cère aux limites de la Dordogne. Des airs dont les titres sont parfois connus mais dont la teneur a évolué –soit de façon subtile, soit complètement – et qui se prêtent relativement bien au jeu de la cabrette.

Je suis heureux de vous faire partager mon plaisir et ma passion pour ces bourrées des plaines venant peut-être des pays hauts, qui se sont parfois assagies au rythme de l’eau, et qui sont sûrement un peu moins vives que les bourrées d’Auvergne… mais qui restent un témoin sonore de notre passé culturel, et quelque part, de notre provenance… »

 

José Roux, Mèstre cabretaire.

 

Cette publication en format A5 comprend un CD de 36 titres, les partitions de tous les morceaux, les paroles des chansons en occitan avec leur traduction. Elle  rassemble des musiques d’Auvergne, du Quercy et du Rouergue, interprétées par :

José ROUX à la cabrette,

Lucien PILLOT à la vielle,

Paul GROLLIER à l’accordéon diatonique

Philippe PARA au banjo

Cette publication est disponible auprès d’Auvergne Diffusion au prix de 20€ + 2€95 de frais de port

Pour tous renseignements complémentaires : 04 73 63 03 39 www.auvergnediffusion.fr

 

 

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Un Commentaire

  1. Ce nouveau CD est un réel plaisir pour les oreilles je le conseille

    vivement a tous les amoureux de cabrette José est un vrai MAESTRO

    kRISS

Laisser un commentaire