Pinocchio. Info Magazine. 12 juin 2012

Qui ne connaît pas l’histoire de Pinocchio et de son père Gepetto, ce brave menuisier italien qui rêvait d’avoir son fils et vu un jour ses espoirs comblés ? Ce classique de la littérature enfantine, né sous la plume de Carlo Collodi, a inspiré Patrice Couineau, directeur du conservatoire Emmanuel Chabrier de Clermont-Ferrand et ancien dirigeant du conservatoire de musique et de danse d’Aurillac.

Conte musical

Xylophones, marimbas et autres instruments de percussions, chœur d’enfants à trois voix… viennent apporter une touche unique à ce conte musical de 45 min. Pour parfaire la réussite de ce projet d’envergure, véritable aventure artistique, il nécessitait un récitant unique et renommé. Le choix s’est tout simplement porté sur le professionnalisme et le magnifique accent Made in America de Steve Waring. ” Ce conte musical a représenté énormément de travail car cette œuvre est longue, avoue le compositeur. Il a fallu travailler avec des enfants, pour qui les journées d’enregistrement en studio ont parfois été difficiles. Mais ce fut une très belle expérience. ”

Les douze titres ont été complétés par des versions play-back. ” C’est un important outil pédagogique, précise José Dubreuil, de l’Agence des Musiques et Territoires d’Auvergne (AMTA), l’une des parties prenantes du projet. Le play-back peut permettre aux enfants des écoles de s’approprier les morceaux et, ainsi, de travailler sur des spectacles personnalisés. ”

Pratique : ” Steve Waring raconte Pinocchio, un conte musical de Patrice Couineau ” est disponible auprès d’Auvergne Diffusion. Voir www. auvergnediffusion.fr. Tél. : 04 73 63 03 39.

A.T.

L’histoire de Pinocchio a inspiré Patrice Couineau, ici accompagné de José Dubreuil, de l’AMTA.

© Baptiste Chanat.

Crédit photo : Info Magazine
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire