LES COSTAUD DE LA LUNE

Musiques d’Auvergne

Biographie :

Les Auvergnats de Paris sont notamment renommés pour avoir créé le bal musette, qui a fait danser des générations. Ce nom vient de celui de la cornemuse, que les Auvergnats préfèrent appeler “cabrette”. Née à Paris après la Révolution, elle a été ensuite rejointe par l’accordéon, apporté par les immigrés italiens. Les “Costauds de la Lune” tirent leur nom des mauvais garçons qui hantaient le quartier de la Bastille. La cabrette de Michel Esbelin et l’accordéon de Didier Pauvert y sont rejoints par le banjo et la guitare de Patrick Desaunay. Valses et bourrées alternent avec une polka ou un nostalgique ‘regret’ dans le premier CD, qui reprend aussi bien des mélodies jouées en Auvergne que les succès des grands maîtres parisens. Dans le second CD, « La Valse des ombres », nous retrouvons la cabrette de Michel Esbelin, qui y joue également du violon, et fait parfois appel à l’accordéon de Claude Quintard ou de Didier Pauvert. Les bourrées « traditionnelles » voisinent avec tout un ensemble de chansons, qui peuvent aussi bien provenir du répertoire « parisien » que des chants de bergers de la montagne. Valses et polkas y sont également interprétées ainsi que scottishs ou mazurkas. Les subtilités du jeu de la cornemuse, les ornements utilisant glissés et vibratos permettent à l’auditeur d’apprécier le grand raffinement de ce riche répertoire.

Membres :

– Patrick DESAUNAY (Banjo, Guitare)
– Michel ESBELIN (Cabrette, Violon)
– Didier PAUVERT (Accordéon)

Discographie :

Musiques d'Auvergne

Ed : Buda Music

 

 

 

Propositions artistiques :

  • Bal
  • concert

Liens :

http://www.budamusique.com/fr/les-essentiels/571-musiques.html

http://www.auvergnediffusion.fr/les-costauds-de-la-lune-michel-esbelin.html

 

 

 

 

 

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire