LA DIVA DU DANCING

aut-694-1000-364b5-caa60

Companhia Cantalàs – Atelier de création chorégraphique traditionnel – contemporain

Le scénario du spectacle

« Elle, c’est la dame du ménage, des entrées, des cabinets, du bar… et y’a du boulot ! Elle rêvait d’une carrière de danseuse (à l’Opéra, au Lido, au Moulin Rouge).Mais la vie, c’est la vie… Alors, elle fait carrière au dancing.
Et pour cause, elle n’a jamais quitté son Cantal.
La danse la fait voyager et ça lui suffit…
Dans son dancing, elle en a connu des histoires de rencontres, des histoires d’amour, des histoires de musiques, des histoires de danses… De celles qui viennent, qui s’en vont, qui reviennent… Qu’on aime ou qu’on aime moins… Comme la vie, quoi !Et puis, y’a sa préférée, celle que sa mémé lui a apprise toute petite, la « locale », la bourrée bien sûr… Mais, attention, pas n’importe laquelle ! Pas celle du nord à deux temps qui fait « taac tac tac, taac, tac tac », celle dont les Berrichons et les Bourbonnais disent que c’est la plus exquise et que, quand on y « prend son pied », c’est l’extase… Pour elle, la bourrée, c’est celle qui fait « tac tac tac, tac tac tac », la bien régulière à trois temps, celle qui l’habite et qui, dès les premières mesures, lui caresse le long des jambes, lui fait frémir l’échine avant de l’embarquer dans une transe puissante, jaillissante, sans fin…
Toute occupée à nettoyer et à ranger la salle du dancing, avant l’arrivée probable des habitués, elle se raconte, se souvient, a un avis sur presque tout, s’imagine et invente… Bourrée « aveugle » vécue de l’intérieur… Polka déjantée aux allures disco… Bourrée glissée qui rappelle le vol automnal des oiseaux en migration… « Bruyères corréziennes », valsée en ligne, fredonnée puis criée comme issue des profondeurs de la terre… Rock et tango : autres rythmes, autres temps… Bourrée lascive à deux temps pour une pièce kaléidoscope… Fandango basque ou Reel celte, invités pour être aussitôt « déconstruits »… Bourrée recomposée dont la fluidité naît des pieds, du corps et des regards partagés…

Les danseurs sont tous amateurs, issus des quatre coins du Cantal et, pour certains, de plus loin (Haute-Loire, Puy-de-Dôme, Corrèze). Certains ont une pratique de la danse contemporaine ou classique ; d’autres se sont formés dans les ateliers de danse traditionnelle du CdMDT 15 ; tous sont assidus des bals et autres fêtes trad’. Adhérer à la compagnie, c’est avant tout, pour eux, donner libre cours au plaisir de danser…

Les danseurs :

Dans l’ordre alphabétique : Cécile Auréjac, Noëlle Courbebaisse, Patrick Darbousset, Maguy Deygas, Pascale Drelon, Dominique Dufayet, Béatrice Estival-Homeyer, Marie-France Favier, Annie Forges, Milou Gastal, David Girodot, Katia Gladine, Patrick Graval, Gérard Langrené, Martine Lemahieu, Violette Maffre, Marianne Mangone, Maïté Pélissou, Patricia Penou, Sylvie Portefaix-Pons, Evelyne Pouille, Patrice Sauret, Frédérique Seychal, Chantal Taillade, Alain Vialatte, Christiane Vialatte, Christiane Villuendas.

Les musiciens :

Patrice Rix (vielle); Jean-Louis Deygas  (chant, violon); Simon Portefaix  (percussions)

La direction artistique

La direction artistique est assurée par Guy Brun. Muséographe-scénographe.

Contact  :  CDMDT 15 : 04 71 60 98 96 CDMDT 15 <cdmdt15@wanadoo.fr>

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire