46e Fête des Chavans

Les Chavans ouvrent leur domaine d’Embraud, sur la rive bourbonnaise de l’Allier, pour leur grande fête annuelle. Deux jours de fête douce et chaleureuse au bord du bocage bourbonnais, le long de la rivière Allier, dans l’ancienne « vignonnerie de Braud » : venez nous voir et vous nous en direz des nouvelles !

Concerts, spectacles, bals, ateliers, expositions, boutique, buvette, auberge agrémentent cette joyeuse assemblée des bords d’Allier.

Programmation de ce 46ème rendez-vous :

Belle Marguerite avec Cécile Bach, Sylvie Berger, Évelyne Girardon, Emmanuel Monnet, Catherine Paris, Éveline Paris, Frédéric Paris, Manu Paris. Concert en hommage à la musicologue  M. Gauthier Villars.

La Bergère 
Sylvie Berger a trouvé, avec Julien Biget et Emmanuel Pariselle, les deux complices rêvés. La musique de la bergère nous offre un univers original et surprenant aux accents des trouvères du moyen âge, des grands auteurs des xixe et xxe siècles (Hugo, Carco, Couté, Fort, McCullers), des contemporains (Serval, Yacoub) et des complaintes populaires. L’extrême finesse du jeu d’accordéon d’Emmanuel, la subtilité et l’énergie de Julien à la guitare, créent le soutien idéal à la voix claire et ciselée de Sylvie, et contribuent brillamment au son unique du trio. Leurs timbres de voix mêlés, (Sylvie au grain léger et émouvant, Julien au timbre grave et chaleureux, Emmanuel à la voix haut perchée, douce et voilée), se complètent idéalement dans les remarquables polyphonies vocales de la bergère.

Cornemuses toutes nues – Jean Blanchard (solo) :

L’univers de la cornemuses solo, un répertoire original de compositions de Jean Blanchard, interprété sur les musettes du centre de la France de toutes tonalités et les musettes Béchonnet.

 

La Charraud de Felletin :

 

 

Bâtons de Quartier : David Boirat, cornemuse 20 Pouces, chant ; Steve Boirat, vielle-à-roue, chant ; Jéròme Liogier Elsener, vielles-à-roue, chant.
Les Bâtons de Quartier font de la musique comme ils respirent – image éculée, oui, et pourtant : une musique finement complexe, simplement puissante, belle comme l’épure d’une charpente ou d’une gabare, construite dans des heures de fructueux coude à coude, passées à assembler et polir les sons, sans que l’effort n’en soit apparent. Résultat ? Une mise en place tellement aboutie qu’elle en paraît l’évidence même, pour une musique souple et solide, chaleureuse et stimulante, qui vous raccompagne au sortir du bal et qui s’enracine avec subtilité dans votre jardin intérieur.
Qui a vu les Bâtons sur scène sait qu’ils ne sont pas là pour faire le show, tant ils tendent à s’effacer, s’absorber dans la musique qu’ils produisent : pas de lumières en tous sens, ni de sauts sur scène, ni d’interpellations outrées au public. N’allez pas imaginer pour autant qu’ils sont renfermés ! Il suffit de regarder l’attention qu’ils portent à la salle et leur connivence souriante. Ils font de la musique pour les oreilles, et ça fait du bien ! Le son, franc, chaud et lumineux, vous enveloppe : vous veniez jeter une oreille et voilà que vos mollets aussi sont ensorcelés !

Fublène vous emmène dans un bal mené aux sons des instruments trads auxquels s’ajoutent deux voix envoûtantes et dynamiques. Leur énergie aura raison de vos souliers ! Attention, l’envie de chanter en dansant une bourrée endiablée ou de fredonner sur une valse lente pourrait bien vous rattraper…

Jean Marc Duroure, contrebasse ; Arnaud Guenzi, clarinette, cornemuse, flûte ; Catherine Paris, chant, harmonium, piano ; Pierre Sacépé, vielle à roue, mandole ; Marjorie Stéphany, accordéon diatonique, chant.

Vent de Galarne est le vent de nord-ouest, nommé ainsi par les bateliers, du Haut-Allier jusqu’à Nantes. C’est aussi le vent qui fait circuler la musique au fil de l’eau. Les Chavans renouent avec cette tradition de la danse chantée : bourrées, scottishs, mazurkas, valses, complaintes et ballades fluviales…

David Boirat, chant ; Patrick Bouffard, vielle ; Jean Marc Duroure, contrebasse ; Arnaud Guenzi, cornemuses, flûtes ; Maxou Heintzen, mandoline ; Catherine Paris, chant ; Eveline Paris, chant ; Frédéric Paris, chant, cistre, clarinette ; Manu Paris, chant, cornemuse, cornet, bugle ; Marc Péroneille, taragot ; Marjorie Stéphany, accordéon diatonique, chant.

La Bande Ménétrière (photo Christian Oberto)

La Bande Ménétrière :
Une quinzaine de musiciens. Musique de danses du XVIIe siècle.

 

 

Expositions :

 

La contrebande du sel en Bourbonnais, sous l’Ancien Régime : gabelous et faux-sauniers.
Photographies.

 

 

 

 

Rens : La Chavannée Embraud 03320 Château-sur-Allier, 04 70 66 43 82, 04 70 66 43 27, lachavannee@orange.fr, www.lachavannee.com

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire