Le poulailler : Un cabaret rural

logoentierfinal
Un nouveau lieu culturel va ouvrir ses portes dans les locaux d’un ancien poulailler -d’où le nom-  le jeudi 19 février à St Pierre Roche sur la RN 89 entre Clermont-Ferrand et Rochefort Montagne.
En entrant au Poulailler, vous entrerez dans un café… mais pas que…vous pourrez voir du spectacle vivant, participer à une soirée jeux, visionner un documentaire ou encore prendre part à un débat de société….
Le Poulailler, sera le café du coin comme chez Mimi ou Simone … un endroit où l’on aime bien se retrouver pour discuter, manger un morceau, croiser du monde et passer un bon moment. Il sera ouvert les jeudi, vendredi et samedi de 17H à 23H.

Le Poulailler sera aussi un lieu de création pour les artistes professionnels et amateurs, un lieu de diffusion et de médiation culturelle. Si vous avez besoin d’un endroit pour répéter (les jours de fermeture du café) et vous produire (les jours où il y a du monde), il suffit de demander !
Ce sont les habitants du territoire (Rochefort-Montagne, St Pierre- Roche, Pontgibaud, Bromont-Lamothe, Olby, Nébouzat, Mazayes, Les Ancizes…) constitués en association « le poulailler » qui programment les spectacles qu’ils ont envie de voir et de partager. Si vous souhaitez les rejoindre, RDV tous les 2e jeudi du mois dans le café à l’heure de l’apéro pour participer à la vie de l’association et à la programmation.

Session trad
Le 27 mars à partir de 20 H aura lieu la première session trad. Ce rendez-vous devrait s’installer dans la régularité, musiciens et danseurs, n’hésitez donc pas à vous rendre dans ce nouveau lieu.

Contact : Le Poulailler – cabaret rural – Piquat – 63210 St Pierre-Roche –
Tel : Cecile Nouzille : 06 72 43 51 07
Cabaretlepoulailler.fr

Pour marque-pages : Permaliens.

Un Commentaire

  1. Pour moi, c’est absolument génial et incontournable d’avoir des poules dans son jardin. Vous imaginez bien que j’ai eu le temps de faire et de refaire l’argumentaire pendant un an auprès de mon mari et d’apprécier tous les avantages de leur présence…

Laisser un commentaire