La Caçaïre

Parfois il suffit de laisser errer ses oreilles, de ré-entendre Louise Reichert et de se laisser émouvoir, de nouveau.

un petit extrait ici

Le reste là :
http://patrimoine-oral.org/dyn/portal/index.seam?page=alo&aloId=28985&fonds=3&cid=418

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.