La Grange des Vachers

A cœur de l’Emblavez et à l’une des extrémités du hameau de Blanlhac, la ferme des vachers à renouée avec ses racines. Les bâtiments de ce recoin de la Haute-Loire, entourés de Sucs à bosses de dromadaires, sont posés sur le basalte de ces terres volcaniques. Bien enfoncées dans le sol avec des charpentes pouvant soutenir le poids total du ciel, leurs couvertures telles des écailles de dinosaures sont faites de phonolithe avec lesquelles l’on pourrait faire des  lithopones à se faire entendre sur une grande partie de la haute vallée de la Loire, où trônent de magnifiques châteaux.

 

Le lieu est parfait pour se concentrer sur le travail à accomplir. Un lieu suspendu à 860 m d’altitude dans de l’air en accord avec le paysage, frais et vif au point de prendre conscience de l’exactitude de la place que l’on occupe dans l’espace.

De nombreux chemins partent en étoile du site et vous plongent dans le cœur du pays où pins et feuillus se font concurrence pour exalter les mois d’automne.

La neige déjà accrochée aux parties les plus hautes des sucs ne tardera pas à descendre par étage jusqu’au seuil de la porte donnant sur le sud, mais dans cette descente, nous aurons le temps de nous préparer à renter, à pas de velours, dans l’épaisseur de l’hier.

La ferme des vachers est constituée de trois bâtiments : une grange pouvant recevoir une centaine de personnes fonctionnant depuis 2006, un hébergement opérationnel depuis 2009 avec une capacité d’accueil de quinze personnes et la maison de la maîtresse des lieux, Christiane Pralong, l’initiatrice de ce projet fou et généreux à la fois où après avoir posé ses valises dans le pays de son enfance, le socle de sa famille, elle parvient à transformer son rêve de créer une activité culturelle dans cette zone altiligérienne, en une réalité ouverte à tous ceux qui souhaitent réaliser un projet, qu’il soit musical, chorégraphique ou littéraire.

Christiane Pralong a fait de ce lieu un espace chaleureux dans un environnement hors du monde et du tumulte de l’urbanité. Un espace où la folie du portable sombre dans une surprenante accalmie et nos liens informatiques mis légèrement en sommeil : un lieu idéal pour se concentrer et pouvoir travailler en paix, l’esprit détaché de toutes contingences avec comme seul objectif le projet qui nous occupe.

La Grange des Vachers, un lieu de résidence à hauteur d’Homme dans un nid de plume où le pays vous cueille tel un papillon surpris par sa propre image.

André Ricros

Contact : Christiane PRALONG

LA GRANGE DES VACHERS
BLANLHAC
43800 ROSIERES 

06 82 30 96 31 – 04 71 57 91 13

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire