Joueurs d’harmonica de Basse et Haute Auvergne

 

 

L’harmonica est un instrument simple à apprendre, expressif, facile à emporter, peu coûteux. Pas étonnant qu’il ait été adopté par de nombreux musiciens pratiquant ou non un autre instrument. Malgré ces qualités, les collecteurs ne se sont pas bousculés pour l’enregistrer. La “musique à bouche” est pourtant absolument incontournable et inratable dès que l’on collecte : quoiqu’on cherche on tombe dessus.

Mais outre son art de se glisser partout, ce petit instrument montre de la part des musiciens des prouesses expressives et techniques qui laissent pantois tous ceux qui l’écoutent ! Le style d’harmonica du Massif central est tout-à-fait remarquable et mérite qu’on s’y arrête un peu : voici donc un petit florilège, qui n’est pas exhaustif, et qui grandira au fur et à mesure des semaines à venir. N’hésitez pas à revenir sur cette page pour découvrir le dernier petit bijou sorti de la vibration de quelques lames de laiton !

 

Valse

jouée par Mr Barthomeuf de Channat (43), enregistré par Eric Roux le 5 avril 1982

 

Mazurka

jouée par Mr Barthomeuf de Channat (43), enregistré par Eric Roux le 5 avril 1982

 

Le pas du loup (scottish)

jouée par Mr Barthomeuf de Channat (43), enregistré par Eric Roux le 5 avril 1982

 

Les cinq noisettes (bourrée)

jouée par un harmoniciste de Laroquebrou (15), enregistré par Eric Roux

 

La Glauda (bourrée)

jouée par un harmoniciste de Laroquebrou (15), enregistré par Eric Roux

 

Ont anarem gardar (bourrée)

jouée par Albert Mathieu du Vaulmier (15), enregistré par Olivier Durif le 23 mars 1991

 

Marche musette

jouée par Louis Crégut de Champeix (63), enregistré par José Dubreuil le 25 juillet 1989

 

Bourrée

jouée par Guy Crummeyrolles de Moussages (15), enregistré par José Dubreuil le 18 janvier 1990

 

La bourrée fabriquée

jouée par Guy Crummeyrolles de Moussages (15), enregistré par José Dubreuil le 18 janvier 1990

 

Pour en savoir plus sur l’harmonica et les collectes qui lui sont consacrées, rendez-vous sur cette page de la base inter-régionale : L’harmonica en Auvergne

Pour marque-pages : Permaliens.

2 Commentaires

  1. superbe! – me fait penser à Louisiane

  2. Merci et bravo pour ces reportages sur les joueurs d’harmonica. J’ai joué de cet instrument enfant et ado au Monastier (43) et reproduit des airs entendus dans ce secteur. Quand dans les années 1980 une amie m’a mis un accordéon diatonique entre les mains, j’ai tout de suite retrouvé la similitude de jeu entre ces deux instruments. Apprentissage avec le CDMDT 43, et je pratique encore.Le virus s’est transmis à mes enfants Fabrice et Céline qui, apprenant plus jeunes, ont atteint un niveau bien plus élevé. Nous ne regrettons pas d’avoir rejoint le milieu trad avec pratiques d’instruments, chants et danses nous a fait vire des moments de convivialité très forts et enrichissants. Félicitations au CDMDT et à l’AMTA pour le travail de collecte et de mise à disposition de notre patrimoine au plus grand nombre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.