RECUEIL DE CHANTS ET DANSES TRADITIONNELS DU CEZALLIER

Village de Boisseuge près d’Anzat Le Luguet

Chantés à Jean-Claude RIEU par Madame Simone FAURET à Issoire en novembre 1994

 

Ce recueil fait suite à la  rencontre à SAINT-FLORET près d’Issoire (63), entre Monsieur et Madame FAURET et Jean-Claude et Francine RIEU.

En ce dimanche de début novembre 1994,  Hervé et Simone FAURET  flânent à la foire d’automne de SAINT-FLORET, tandis que Jean-Claude et Francine RIEU animent musicalement les lieux. Les sons de l’accordéon et de la cabrette éveillent chez Simone FAURET le souvenir de chansons et danses entendues dans sa jeunesse, certaines chantées par son père et d’autres jouées par son oncle, violoneux et cabretaïre. Rendez-vous est pris pour sortir de l’oubli ce précieux répertoire qui a participé à la vie locale et festive de la vallée d’ARDES-SUR-COUZE et des rudes plateaux que sont le Cézallier et l’Artense.

Les 20 pièces de ce recueil sont le résultat de nombreuses rencontres pour aboutir  à une transcription la plus fidèle possible de ce répertoire oublié mais vivant.

Le violon, la cabrette et le chant ont été en leur temps, les principaux outils d’expression de ces mélodies traditionnelles. Aujourd’hui, de nombreux musiciens peuvent se les approprier pour les interpréter dans des styles divers. J’ai choisi pour faciliter l’écriture musicale la tonalité de DO, et pour les pièces à 2 tonalités, DO-SOL et RE-SOL, sans tenir compte des tonalités de jeu effectives de l’un ou l’autre instrument (les partitions ont été relues par Eric Desgrugillers)

Le patois des paroles de certaines chansons que m’a chantées Madame FAURET est celui parlé à BOISSEUGE  près d’ANZAT-LE-LUGUET. Les textes sont transcrits en occitan d’Auvergne par Eric Desgrugillers, mais aussi écrits selon la prononciation française et sans rapport avec les règles de la langue d’oc, pour faciliter leur réinterprétation.

Un grand merci à Madame Simone FAURET et bonne chance à ces chants et danses traditionnels qui méritent de connaître une deuxième vie.

Jean-Claude Rieu

Musiciennes et musiciens cités par Simone Fauret

 

Sommaire des morceaux

1 – Bourrée de Marguerite

 

2 – Bourrée à Chandezon

 

3 – Polka à François Serre

 

4 – Marche nuptiale

 

5 – La tsabreute de Dzouzé [La chabreta de Joset = la cabrette de Joseph]

 

6 – Scottish

 

7 – Bourrée à Pijat

 

8 – Mazurka à Pijat

 

9 – Maridon l’inade [Maridan l’ainada = ils marient l’aînée]

 

10 – Polka à Pijat

 

11 – La planquette [La planquèta = la petite planche]

 

12 – Le curé que lé maridave [Lo curet que les maridava = le curé qui les mariait]

 

13 – Scottish à Pijat

 

14 – Bourrée à Tournadre

 

15 – La polka de l’abiru

 

16 – Bourrée de Lachaise

 

17 – La belle

 

18 – Lou tsapél de paille [lo chapèl de palha = le chapeau de paille]

 

19 – Scottish

 

20 – Bourrèïo à Nanette [Borrèia a Nanèta = bourrée à Nanette]

 

 

Simone Fauret

Simone Fauret, née Lacroix en 1924 à La Châtre dans l’Indre a passé toute sa jeunesse à Boisseuge sur la commune de Mazoires.

Avec son mari Hervé, ils prennent un café dancing à Issoire en 1949, le “café du Tilleul” durant quelques années. Vient ensuite, pour tous deux, une période en usine jusqu’en 1961. Puis ils tiennent une auto-école jusqu’à l’heure de la retraite.

Simone Fauret vivait à Issoire, entourée de ses enfants depuis le décès de son mari. Elle est décédée le 13 décembre 2018.

 

Jean-Claude Rieu

Jean-Claude Rieu est né en 1950 à Aurillac dans le cantal. Il débute la cabrette à 10 ans avec Pierre Redon et deux ans plus tard l’accordéon avec Gabriel Chiva.

C’est dans le groupe “Chanteurs et Danseurs de l’Ecole Auvergnate d’Aurillac” qu’il s’imprègne du répertoire et du style traditionnels de Haute-Auvergne, au contact de musiciens ou chanteurs chevronnés : Pierre Redon, Charles Tyssandier, Paul Barrier, Jean Descombels, Gérard Trélon, Marcel Desfarges, André Maury…

Depuis 1985, il enseigne la cabrette à l’école Municipale de Musique d’Issoire, anime de nombreux stages et participe à la vie musicale de la région.

 


 

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.