Tou·te·s ensemble autour d’un plan de revitalisation culturelle !

 

1 structure culturelle sur 2 est en danger !

40 000 acteur·rice·s qui agissent au quotidien… mais qui ne sont pas pris·e·s en compte par les mesures de soutien et de relance !​

Nous avons des propositions !

www.mobilisationculturelle.org

Les structures que nous réunissons sont représentatives des plus de 40 000 acteur·rice·s qui agissent au quotidien pour la participation de tou·te·s à la vie artistique et culturelle, dans les arts de la rue, le théâtre, les arts plastiques, les arts visuels, la musique sous toutes ses formes, la marionnette, le cirque, le conte, le numérique, le livre, l’audiovisuel… Ces initiatives singulières et transversales, solidaires et d’intérêt général, ce sont des équipes artistiques, des compagnies, des groupes, des labels indépendants, des collectifs d’artistes, des lieux alternatifs, lieux intermédiaires, lieux de fabrique, salles de diffusion et d’exposition, centres associatifs, radios, médias citoyens, mais aussi, des écoles, des festivals, des ateliers et des studios de pratiques (…) des espaces de vie sociale et culturelle, indispensables à nos libertés et à notre vivre-ensemble.

Or, dans ce contexte de gestion d’une crise sanitaire sans précédent, la moitié de ce tissu culturel et citoyen est en danger de disparition. 

Alors qu’elles sont les plus fragiles, ces structures ne bénéficieront que trop à la marge des dispositifs sectoriels prévus sur cette fin d’année 2020 et sur les années 2021 et 2022. Les dispositifs annoncés manquent en effet de transversalité, oublient des pans entiers du tissu culturel, ancré dans les territoires, à l’économie plus hybride et aux activités plurielles.

Nous avons besoin de politiques qui prennent en compte la réalité de fonctionnement de milliers de structures !
Nous avons besoin de façon urgente de politiques plus transversales et disposant de critères plus souples qui font confiance aux acteur.rice.s dans leur façon d’inventer des solutions.
Nous avons besoin d’aides à l’emploi directes qui permettent le fonctionnement des structures et la mise en œuvre des activités et de nouveaux projets.
Nous avons besoin de politiques qui viennent soutenir directement les plus fragiles.

Les acteur·rice·s culturel·le·s portent des solutions.

 

 

 

 

 

 

 

Nous proposons un plan de revitalisation culturelle décliné en quatre axes :

  • Un Fonds de Revitalisation pour les Initiatives Artistiques et Culturelles (FRIC), dispositif large et transversal aux acteur·rice·s dans leur diversité et la singularité de leurs projets.
  • Un Pacte pour l’Emploi artistique et culturel (PACTE) qui tient compte des conditions spécifiques du secteur et qui garantit les droits sociaux.
  • Un Fonds pour une Transition Urbaine et Rurale (FUTUR), pour amorcer des changements structurels vers un modèle plus solidaire, plus durable et plus respectueux des droits humains.
  • Le développement de Maisons Communes Art et Culture, rassemblant dans les régions l’ensemble des parties prenantes de l’écosystème culturel et citoyen.

Pour une solidarité active, une nouvelle dynamique culturelle, une ambition artistique et démocratique, nous en avons besoin maintenant !
 

Retrouvez toutes les infos sur www.mobilisationculturelle.org

Soutenir et participer à la campagne de mobilisation
Diffusons le Plan de revitalisation culturelle et ses propositions, le plus largement possible… ​
…sur nos sites internet, dans nos newsletters ou listes de diffusion !
…sur Twitter, avec le hashtag #RevitalisationCulturelle et les visuels dédiés !
…auprès des parlementaires par mail, en MP, via les formulaires de contact !


Le site internet dédié au Plan de revitalisation et à la campagne de mobilisation :

www.mobilisationculturelle.org

Téléchargez le kit de communication !


Le kit de mobilisation comprend :

  • le Plan de revitalisation (si possible à héberger et à proposer en téléchargement)
  • un flyer à diffuser le plus largement possible pour une présentation synthétique du Plan et des propositions
  • un modèle de courrier à transmettre aux députés et sénateurs qui débattent actuellement du plan de relance (à diffuser le plus largement possible auprès de vos réseaux).
  • une présentation synthétique du Plan et des enjeux, à destination des adhérents et structures du territoire.
  • des visuels à partager sur les réseaux sociaux, des propositions de posts et un rappel des liens à partager.

Pourquoi un plan de revitalisation culturelle ?

>> Pour faire valoir les structures culturelles qui ne sont pas prises en compte dans le plan de relance culturelle proposé par le gouvernement et qui sont pourtant les plus fragiles (des associations culturelles essentiellement, comme des lieux intermédiaires, équipes artistiques, artistes auteurs…).
>> Pour sauver les 300 000 emplois qu’elle génèrent (sans compter les 50 000 indépendant·e·s avec lesquels elles collaborent).

>> Pour faire vivre les projets qu’elles portent, qui relèvent de l’intérêt général, nourrissent les territoires et font vivre la diversité culturelle.

>> Parce qu’une de ces 40 000 structures sur deux est en danger.


Pourquoi maintenant ?

Les crédits alloués au Plan de relance, y compris culturel, proposés par le ministère de la Culture dans le contexte de crise sanitaire, seront votés par les parlementaires dans le cadre du projet de loi de finance 2021, c’est à dire en ce moment et jusque début décembre seulement.

Or, en l’état, les mesures proposées par le gouvernement ne prennent pas en compte les structures culturelles à but autre que lucratif, ni privées, ni publiques, pourtant fragiles et très dépendantes des collectivités, elles aussi très affaiblies.

Il est donc urgent de nous mobiliser aussi largement que possible, notamment auprès des parlementaires, pour changer la donne !

Dans le contexte de crise sanitaire actuel, il est urgent que les fonds sectoriels d’urgence et de compensation soient revus pour toucher l’ensemble des acteur·rice·s au delà des entreprises privées lucratives et des structures labellisées par le ministère de la Culture.

Mais il faut aller encore plus loin, le bricolage ne suffira pas ! Et plutôt qu’un plan de relance inéquitable ou un plan de sauvetage incertain, nous proposons un plan de revitalisation pour les arts et la culture, véritablement opérant et capable de faire émerger de nouveaux projets et de nouvelles coopérations.

Contacts :
Patricia COLER – Déléguée Générale : coordination@ufisc.org / 06 73 49 74 29.
Gaëlle FERVAL – Chargée de communication : gaelle.ferval@ufisc.org / 06 77 44 20 77.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.