Sourdure – « De mòrt viva » (Les Disques du Festival Permanent, Pagans, Murailles Music)

Sourdure – « De mòrt viva » (Les Disques du Festival Permanent, Pagans, Murailles Music)

Chronique musicale

Une année enfermé chez lui, une année de création. Comme la vache fait le veau, Sourdure a fait le disque, un voyage dans la marmite sonore du sorcier Ernest .
Un voix parfois claire, parfois semblable à l’appel du muslim. Des bruits par-ci, des restes de mélodie par-là, mélangés. Le chien d’une vielle à ma droite, une fière trompette – bien que faite en courge – à ma gauche. Des sons doux et des sons durs, rassemblés ensemble.
« Campes ton camp dans un enclos aux fers gardés » . Clairement, ce foutu confinement est passé par là, sur les hauteurs de la vieille ville de Thiers.
Avec son écriture taillée comme le fil d’une lame, Sourdure nous parle de la rupture, de la surprise de voir tout d’un coup le monde s’arrêter. Il parle de notre peur de ne jamais en voir la fin malgré notre colère. Et il parle surtout de l’envie toujours plus forte de vivre, de faire la fête, d’aimer.
Et s’il était le Saint-Joanis ou le Dosgilbert d’aujourd’hui que les « bitords » n’espèrent plus, le nouveau chansonnier d’une ville endormie qui ne se souvient plus du plaisir de boire du bon vin, que ce soit pour rire ou pour pleurer ?
Non. Sourdure est davantage qu’un citoyen observant son époque de sa fenêtre. Il connaît la littérature comme le populaire, il connaît son Melhau (« A tota perta sa rason foaita, a tota rason fòrça cresença ») comme ses vire-langues qui valent plus pour leur rythme, fût-ce celui d’un rap américain, que pour les histoires qu’elles racontent (Clavar, clavar). Il sait la dérision des vêpres qui ici se font plus poétiques que d’ordinaire, comme le contenu des nos intestins quand la lucidité nous prend.
Saint Joanis et Dosgilbert : chansonniers thiernois de la fin du XIXème siècle et du début du XXème

Laurenç BÒSTIAS

https://phonolithe.fr/boutique/albums/2483-sourdure-de-mort-viva-3516628335525.html

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.