Carte blanche à L’Excentrale – La Bête / Les Vétilles / Jeuselou du dimanche

Chargement de la carte…

Date / Heure
dimanche 27 septembre 2020
0 h 00

Emplacement
La Baie des Singes
6 Avenue de la République
63800 Cournon-d'Auvergne



La Baie des Singes offre son plateau à la compagnie clermontoise pour une découverte de ses nouveaux projets :
Création du spectacle jeune public La Bête,
Avec Romain “Wilton” Maurel (violons, voix) – Simon Guy (violons, mandoline, voix) – Jean Luc Guitton (Regard dramaturgique) – Peintures de Gérard Lattier.
Interprétation violonistico-verbeuse de l’histoire de la Bête du Gévaudan d’après le récit et les peintures de l’artiste Cévenol Gérard Lattier.
“Quelque part dans les forêts du centre de la France, au milieu du XVIIIe siècle, une suite d’attaques mortelles accable les paysans : c’est la panique en Gévaudan, la trouillasse sur la montagne !
Cette bête qui échappe aux armées du Roi, qui est-elle ? Un monstre fantastique, un chien dressé, un complot des uns et des autres ?
Pour tenter d’y voir plus clair, deux colporteurs d’aujourd’hui, armés de leurs instruments à cordes, de leur bagou et d’une série de peintures édifiantes, livrent leur version des faits. Dans leurs bagages, ils charrient aussi des musiques répétées, déformées, réinterprétées, aux côtés des mots, des émotions et du verbe qui fut au commencement.”
avec les Tsapluzaïres : Romain Maurel (Violon, voix, grelots, pieds, stratovarius) – Simon Guy (Violon, voix, grelots, fiddlestiks, ressorts, clous)
“Tsapluzaïres” : nom commun – en occitan auvergnat – désignant les tailleurs de bois inspirés, artistes instinctifs, faiseurs de copeaux et perdeurs de temps. Simon Guy et Romain Maurel jouent dans la catégorie “racleurs de cordes”. A la recherche de leur propre art dans le ciselage des duramens mélodiques du Massif Central, ils rodent ensemble un langage musical du copeau et de l’épluchure, des restes et des particules de poussière.  Que ce soit en bal pour faire danser, ou en concert accompagnés de quelques histoires de violoneux, les tsapluzaïres vous invitent à célébrer intimement la liberté de leur écriture et la rencontre de leurs imaginaires.Première apparition du trio Les Vétilles avec Clémence Cognet, Béatrice Terrasse et Clément Gibert,

Et sorti du tout nouvel album de Jeuselou du dimanche.
Ce quartet éponyme du personnage musicien dans le roman de Pourrat, composé de trois cuivres et d’une batterie, puise son répertoire dans les bourrées d’Auvergne, collectées ou composées, pour les restituer dans une orchestration tout à fait nouvelle, impliquant de fait un travail original d’arrangement et d’adaptation. De plus, la configuration acoustique de la formation permet une grande souplesse d’intervention, de la grange à la salle de spectacle, en passant par les bois noirs du Forez… En 2019, dans le cadre de la présence forte de la compagnie dans le pays de Gaspard, cette formation sera toute indiquée pour aller à la rencontre d’autres groupes musicaux du territoire, chorales et harmonies, pour partager nos recherches dans ce vivier de musiciens locaux, et fonder le Jeuselou Orchestra, qui deviendra l’orchestre du spectacle Gaspard.

EQUIPE :
Direction musicale, clarinettes, sax alto | Clément Gibert
Trompette | Guillaume Grenard
Soubassophone  | Félix Gibert
Batterie, percussions | Christian Rollet

Rens : La Baie des Singes – 04 73 77 12 12 – www.baiedessinges.com

Catégories

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.